VIe  DYNASTIE
 
2321    à    2150
 
Memphite  ( Memphis )
 

Nous avons besoin de vous

.......Retour

 
   Mérenrê I  ou  Nemtiemsaf  I        DATES  de  RÈGNE
       2255-2246
  J.P.Allen, J.Kinnaer, O.Vendel
2361-2355  P.A.Piccione
2310-2300  D.B.Redford
2287-2278  I.Shaw
2283-2278  P.A.Clayton
2260-2254  J.von Beckerath
2256-2249  D.Sitek
2250-2245  D.Franke, T.Schneider
2242-2237  J.Malek
2228-2221  A.Eggebrecht

 
  • Hr r anx-xaw
  • anx-xaw nbti
  • bikwi nbw
  • mr-n-ra
  • nmty-m-sA=f

  •  
    Menthesouphis   (Manéthon)
    
   TITULATURE
Nom d'Horus Horus  Ânkhkhâou
(Horus vivant dans ses apparitions)
Hr anx-xaw
Nom de Nebty Ânkhkhâou Nebty
(Les deux Dames vivantes d'apparitions)
anx-xaw nbti
Nom d'Horus d'or Bikoui Nebou
(Les faucons d'or)
bikwi nbw
Abydos 37
 
Noms de Roi
(Prenomen)

 
Saqqarah 35
Mérenrê
(L'aimé de Rê)
mr-n-ra
Nom de naissance Nemtiemsaf
(Nemty est sa protection)
nmty-m-sA=f

 
   Manéthon l’appelle Menthesouphis et lui compte 7 ans de règne (Africanus). Le Papyrus de Turin (4.4) a une lacune sur son nom et lui compte 14 ans. Pour ce Roi aussi les avis des spécialistes sont partagés, cependant la tendance est de lui attribuer un règne entre 9 et 10 ans. Dans tous les cas pas plus de 15. Alors qu'il était autrefois supposé avoir trouvé la mort à un âge précoce, les récentes découvertes archéologiques ont réactualisé cette théorie. Deux objets contemporains montrent que son règne a duré environ une décennie. Selon Anthony Spalinger une inscription (N°6), dans une carrière à Hat-Nub (ou Hatnub), atteste un cinquième enregistrement d'un recensement national du bétail aux fins de la collecte des impôts. Normalement ces recensements avaient lieu tous les deux ans, cependant à une certaine période (que l'on ignore) ils furent fait tous les ans !. Donc la durée maximum du règne de Mérenrê I ne devrait pas dépasser 9/10 ans ?. Enfin la Pierre de Saqqarah Sud qui date du règne de Pépi II lui crédite un règne de 11 (ou 13) ans.


 

Statue en bronze de Pépi I
jeune ou de Mérenrê I, mise au
jour à Hiérakonpolis

 
   Mérenrê I est le fils de Pépi I et de la Reine Ânkhesenpépi I (ou Ânkhesenmérirê ou Ankhenespepi). Il succède très jeune à son père en ayant peut-être régné conjointement avec sa mère qui aurait assuré la régence. Il a un règne très énergique, où il continue la politique de conquête en Nubie. Il mène avec le chef des armées Ouni une expédition en Basse-Nubie afin de continuer la politique d'expansion vers le Sud. Sous sa direction, à la première cataracte, cinq canaux sont créés pour rendre les rapides navigables. Ce qui lui permet l'accès aux carrières de granit à Ibhat et d'albâtre à Hat-Nub (ou Hatnub). Dès les premières années de son règne, il remonte jusqu'à Éléphantine où il reçoit les hommages des chefs Nubiens. Un bas-relief dans les roches d'Assouan montre comment il reçoit personnellement les chefs des tribus Nubiennes qui lui rendent hommage.
 
   Le Gouverneur d'Éléphantine Herkhouf (ou Harchouf), mène trois expéditions dans le pays de Yam (ou Jam) au Soudan, d'où il rapporte beaucoup de marchandises. Son tombeau taillé dans la roche (n° 34N), se situe à Qubbet el-Hawa à Assouan. Le Roi assurera la mise en place et la sécurité de la route commerciale entre le pays de Yam et Éléphantine, en envoyant en émissaire le Nomarque Iri et son fils. N'ayant pas de fils c'est son demi-frère Pépi II qui lui succède.


 

Mérenrê I

 
   Mérenrê I construit son complexe funéraire à Saqqarah Sud. Le complexe, en ruine ne fut jamais terminé. Il fu construit à 450 m au Sud-ouest de celui de Pépi I et à la même distance à l'Ouest de celui de Djedkarê Isési (2389-2357). Le nom de sa pyramide était, xa-nfr "L'éclat de beauté". Il reste peu de chose du temple funéraire et des monuments qui ont pu être associés à ce complexe, tout a beaucoup été endommagé du fait des vols de pierre. Le plan de construction et la décoration avec des Textes des Pyramides devaient être sur le modèle de la pyramide de Pépi I. Le complexe funéraire de Mérenrê I, n'a pas encore été exploré et étudié dans son intégralité. Il devrait se composer de tous les éléments devenus maintenant standards au cours la VIe dynastie, cependant, la chaussée et le temple de vallée (ou temple d'accueil ou temple bas) n'ont pas été localisés. Ils n'ont peut-être pas été construit du fait du court règne du Roi.
 
   Mérenrê I eut deux épouses :
Neith (ou Neit - Nt), sa sœur. Elle lui donne un fils, Mérenrê II. Toutefois selon certains égyptologues ce serait son demi-frère, Pépi II, qui serait avec Neith le père de Mérenrê II ?. Sa sépulture est située au Nord-Ouest de la pyramide de Pépi II.
 
Ânkhesenpépi II (ou Ânkhesenmérirê ou Mérirê-Ankhémes ou Ankhnespepy - ˁnx n=s ppj  "Elle vit pour Pépi"), sa belle-mère et/ou tante ? car selon les spécialistes elle est aussi la sœur d'Ânkhesenpépi I. Cette union est confirmée par la découverte récente de sceaux de la VIe dynastie.
 
   En fonction des égyptologues trois filles lui sont attestées, dont on ne connait pas la (ou les) mère(s). Toutefois il convient de signaler que ces théories sont loin de faire l'unanimité et ne reposent que sur des présomptions.
- Ipout II (ou Iput), qui fut une des épouses de "son oncle" Pépi II .
- Ânkhesenpépi III (ou Ânkhesenmérirê ou Mériré-Ankhémes), qui fut une autre des épouses de "son oncle" Pépi II .
- Nitocris, Reine de 2151 à 2150.

 

 

   Pépi II         DATES  de  RÈGNE
        2246-2152
  J.P.Allen, J.Kinnaer, O.Vendel
2355-2261  P.A.Piccione
2300-2206  D.B.Redford
2278-2184  P.A.Clayton, I.Shaw
2254-2194  J.von Beckerath
2249-2185  D.Sitek
2248-2157  P.Vernus, J.Yoyotte
2245-2180  D.Franke, T.Schneider
2236-2143  J.Malek
2221-2157  A.Eggebrecht

 
  • Hr nTr-xa.w
  • nTri-xaw nbti
  • sxm bik nbw
  • nfrkA-ra
  • ppy , sA-ra ppy

  •  
    Phiôps  (Manéthon)
   


 

Pépi II enfant
Musée Égyptien du Caire

   Manéthon l’appelle Phiôps et lui compte 94 ans de règne (Africanus). Le Papyrus de Turin (4.5) a une lacune et lui en compte 90 ans. Comme pour le reste des Rois de cette dynastie nous sommes loin d'un consensus entre historiens, en ce qui concerne sa durée de règne. Il a de toute évidence un règne très long, 90 ou 64 ans ?. Quelques égyptologues, dont Jürgen von Beckerath et Jean Vercoutter pensent que ce chiffre est probablement exagéré. Les estimations des spécialistes vont de 93/94 ans pour, entre autres, James Peter Allen, à 64/65 ans pour Detlef Franke et Hans Goedicke, voire 60 pour Jürgen von Beckerath et Jean Vercoutter.
 
   Pépi II est traditionnellement considéré comme le deuxième fils de Pépi I, que celui-ci aurait eu avec sa deuxième épouse Ânkhesenpépi II. Cependant, suite à la découverte récente de sceaux de la VIe dynastie, beaucoup d'égyptologues pensent que ce Roi était en fait le propre fils de Mérenrê I. Au-cours de son très long règne il va développer l’administration en lui apportant une certaine "décentralisation" ce qui va lui faire perdre progressivement le contrôle du pays. La première partie de ce règne se déroule dans une relative tranquillité, mais la deuxième partie est marquée par l'affaiblissement du pouvoir central. Ces phénomènes expliquent les troubles sociaux et les infiltrations de nomades, qui profitent du désordre et envahissent le pays. Sous le règne de Pépi II, la politique de colonisation de la Nubie s'intensifie avec plusieurs expéditions.
 
   Le Roi choisit la région Sud du plateau de Saqqarah pour son monument funéraire. Pépi II à cinq ou six épouses : Neith, sa demi-sœur, qui selon quelques égyptologues, dont Aidan Marc Dodson et Dyan Hilton, serait la mère de Mérenrê II et Nitocris, en fonction des théories, soit avec Mérenrê I, soit avec Pépi II ; Ipout II, qui est peut-être sa sœur (ou demi-sœur) ; Ânkhesenpépi III (ou Ânkhesenmérirê III ou Mériré-Ankhémes III) ; Ânkhesenpépi IV (ou Ânkhesenmérirê ou Mériré-Ankhémes) ; Ouedjebten (ou Udjebten ou Wedjebten) et Méritâtès (IV) (ou Mérititès). Il est possible qu'elle fut plutôt une épouse de Pépi I.

 

  Pour plus de détails sur le Roi voir l'article sur  : La vie de Pépi II

 

 

   Mérenrê  II  ou  Nemtiemsaf  II    DATES  de  RÈGNE
     2152-2151
2261-2260  P.A.Piccione
   2206       D.B.Redford
2194-2193  J.von Beckerath
2185-2184  D.Sitek
   2180       D.Franke, T.Schneider
   2152       J.P.Allen, O.Vendel
2142-2141  J.Malek
  • Hr s...tAwi
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • mry.n ra A.m.tyem.sA.f , DfA.m.sA.f

  •  
    Menthesouphis  (Manéthon)
   TITULATURE
Nom d'Horus ? Horus S.....taoui
Hr s...tAwi
Nom de naissance
(Nomen)

Abydos 39
Mérienrê Amtyemsaf
(Aimé de Rê)
mry.n ra A.m.tyem.sA.f
Autre nom
(Nomen)
Nemtiemsaf
(Nemty est sa protection)
nmty m sA=f

 
   Manéthon l’appelle Menthesouphis (Africanus) et lui compte un an de règne. Le Papyrus de Turin (4.6) a une lacune sur son nom et lui compte un an et un mois. Il est soit le fils de Pépi II et de la Reine Neith soit celui de Mérenrê I avec la même Reine. Rainer Hannig nous dit que lorsqu'il était Prince héritier il portait le nom de "Sa-nesou Semsou-Nemtiemsaf". Son nom de naissance (Sa-Ra), était autrefois Amtyemsaf, une lecture maintenant connue pour être incorrecte.
 
   Mérenrê II arrive sur le trône dans une période troublée par l'absence totale de pouvoir central, où ce sont les Nomarques qui contrôlent le pays. Le trésor royal se vide faute de prélèvement d’impôts. Son épouse et selon Joyce Anne Tyldesley, sœur, la Reine Nitocris va lui succéder, à en croire Manéthon après qu'il fut assassiné, au milieu des complots et du désordre qui marque la chute de l'Ancien Empire et de la VIe dynastie. Il se peut aussi que le court règne de ce Roi soit du tout simplement à la longueur du règne de son père et de ce fait, il arriva au pouvoir déjà très vieux. D'après une tradition légendaire, véhiculée aussi par l'historien Grec Hérodote (v.484-v.425, Histoires, II 100), Mérenrê II aurait été assassiné par le peuple Égyptien. Sa sœur et épouse Nitocris aurait alors vengé sa mort et se serait ensuite suicidé.
 
   Mérenrê II n'a pas eu un règne assez long pour laisser des vestiges matériels, ce qui fait qu'encore à ce jour nous ignorons où il fut enterré et à quoi il pouvait ressembler. Son nom est mentionné sur une stèle qui a été découverte près du site de la pyramide de Neith. Mérenrê II a un enfant : Néferka l'Enfant qui, selon certains spécialistes, aurait régné juste après lui.

 

 

   Nitocris  ou  Nitokris

       DATES  de  RÈGNE
       2151-2150
2260-2250  P.A.Piccione
2205-2200  D.B.Redford
2193-2191  J.von Beckerath
2184-2183  D.Sitek
2184-2181  I.Shaw
   2180       R.Krauss, D.Franke, T.Schneider
2152-2150  J.P.Allen
2152-2149  O.Vendel
2141-2140  J.Malek
  v.2140     P.Vernus, J.Yoyotte
 

  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • nt-iqrty
  • ..................

  •  
    En Grec : Νίτωκρις
    Nitôcris
      (Manéthon)
 
   TITULATURE
Nom de Roi
(Prenomen)

Turin 4.8
Neit-Iqereti  ou  Nitiqreti
(Neith est excellente)
nt-iqrty
Autre nom
(Nomen)
Siptah
(Fils de Ptah)
S3 -Pth

 
   Manéthon l’appelle Nitôcris et lui compte 12 ans de règne (Africanus). Le nom de Nitocris nous est donné par une liste royale de l'époque Ramesside et par le Grec Ératosthène (Astronome, géographe et mathématicien v.276–v.194). Il signifie "Athéna est victorieuse", il est sûrement la traduction de l'Égyptien nt-iqrty Neit-Iqereti "Neith est excellente". Neith étant assimilée à Athéna par les Grecs. Selon quelques spécialistes, dont Joyce Anne Tyldesley, elle fut la fille de Mérenrê I et de la Reine Neith.

Sarcophage de Nitocris ? - Musée du Caire

 
   Elle est la première femme officiellement considérée par une majorité de spécialistes comme "Pharaon" (Roi de Haute et de Basse-Égypte) régnant. L'accession au trône d'Égypte d'une femme peut faire penser qu'à cette époque les choses vont mal. Dans des circonstances normales, un règne féminin ne peut se faire que temporairement. Une femme gouverne pour son fils et se retire lorsque celui-ci arrive à l'âge d'exercer seul le pouvoir. Mais dans le cas de Nitocris rien n'indique qu'elle eut un fils, pourtant il semble que le peuple Égyptien l'ait acceptée comme femme Roi.
 
   Nitocris règne donc seule à la fin de la dynastie, après la mort de son époux Mérenrê II. Elle gouverne depuis Memphis au cours d'une époque qui semble très troublée, où le pouvoir central est pratiquement inexistant, au milieu des complots et des querelles de successions. Selon Christian Jacq, s'ajoute à cela : Des mauvaises crues, une invasion de tribus bédouines de plus en plus importante, la montée en puissance des Nomarques. Tous ces faits annonçant la Première Période Intermédiaire.
 
   Il convient de noter, qu'en l'état actuel de nos connaissances, aucun document archéologique n'a été mis au jour en relation avec cette Reine, de plus la souveraine n'a laissé aucun monument. De ce fait, certains spécialistes avancent qu'elle n'a jamais existé. Il y a aussi une polémique entre les égyptologues sur le fait que son nom figure ou pas sur une des listes royales, le Papyrus de Turin (4.8), qui lui donne deux ans, un mois et un jour de règne. Certains affirment que le fragment où figure le nom de Neit-Iqereti (ou Nitiqreti  nt-iqrty) appartient bien à la VIe dynastie, ce qui apparaît à la fois confirmer, et Manéthon et Hérodote (Historien Grec, v.484-v.425). Toutefois, d'autres, comme Kim Steven Bardrum Ryholt, se basant sur une analyse microscopique du Papyrus, avancent que le fragment a été déplacé dans le réassemblage du texte fragmentaire et que le nom de Neit-Iqereti est en fait une mauvaise transcription du Nom de Roi (Nisout Bity) de Netjerkarê Siptah (Premier Roi de la VIIe dynastie), qui est nommé sur la Liste Abydos Roi successeur de Mérenrê II Nemtiemsaf. Ces derniers ne font pas l'unanimité, mais faute de plus amples preuves leur théorie est aussi à prendre en compte. Pourtant sur un fragment d'œuvre littéraire Nitocris porte le nom de Siptah  S3-Pth qui est un nom masculin.
 
   Nitocris est donc peu connue et est surtout entourée de légendes. Hérodote, qui ne cache pas sa sympathie pour elle à largement contribué à la propagation d'une d'elle. D'après lui, la Reine aurait vengé son mari Mérenrê II en noyant ses meurtriers dans une salle souterraine après un magnifique banquet auquel ils étaient invités, avant de se suicider elle-même en se précipitant dans une chambre pleine de cendres où elle étouffa, pour échapper à la vengeance des amis des assassins. Il nous dit :

"La femme qui régna s'appelait Nitocris, comme la Reine de Babylone. Cette Reine, m'ont dit les Prêtres, voulut venger son frère, le Roi précédent tué par ses sujets qui l'avaient ensuite prise elle-même pour souveraine et, pour le venger, fit périr par ruse un grand nombre d'Égyptiens. Elle fit construire une salle souterraine immense et, sous prétexte de l'inaugurer, mais son dessein était tout autre, elle invita ceux des Égyptiens qu'elle savait être les principaux responsables du meurtre de son époux et frère et leur offrit un grand banquet. En plein festin elle déchaina sur eux les eaux du fleuve, amené par un couloir secret ...".

Il est pratiquement certain aujourd'hui que cette histoire à peu de chance d'être vraie.
 
   Une autre de ces légendes (de Manéthon) veut qu'elle ait achevé la construction de la pyramide de Menkaourê. Eusebius dans sa transcription de Manéthon parle de Nitocris ainsi :

"Une femme, Nitocris régna. Elle avait plus de courage que les hommes de son époque et elle était la plus belle de toutes les femmes. Elle avait le physique d'une blonde aux joues roses....."

 

 

Pour Manéthon la liste des Rois s’arrête là, ainsi que pour certains égyptologues, dont Donald Bruce Redford. Ils donnent encore quatre autres Rois, aux règnes très brefs, qui seraient listés dans le Papyrus de Turin.

 

 

  Néferka  l'Enfant

DATES  de  RÈGNE
         ?
2200-2199  D.B.Redford
2183-2182  D.Sitek
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • nfr kA
  • ..................
   TITULATURE
Nom de Roi
(Prenomen)

Turin 4.9
Néferka
(Le ka est parfait)
nfr kA

 
   Il serait selon certains égyptologues, dont Joyce Anne Tyldesley, le fils de Mérenrê II et de la Reine Nitocris. Le Papyrus de Turin lui compte un an de règne.

 

 

  Néfer DATES  de  RÈGNE
         ?
2197-2193  D.B.Redford
2182-2181  D.Sitek
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • nfr
  • ..................
   TITULATURE
Nom de Roi
(Prenomen)

Turin 4.10
Néfer
(Parfait)
nfr

 
  Le Papyrus de Turin lui compte 2 ans, un mois et un jour de règne.

 

 

    Ibi  ou  Aba DATES de  RÈGNE
         ?
2193-2176  D.B.Redford
2181-2176  D.Sitek
  • .................
  • ..................
  • ..................
  • ibi
  • ..................
   TITULATURE
Nom de Roi
(Prenomen)

Turin 4.11
Ibi
ibi

 
   Le Papyrus de Turin lui compte 4 ans et 2 mois de règne.

 

   Un autre Roi aurait régné après Ibi, le Papyrus de Turin a une lacune sur son nom, mais il lui compte deux ans un mois et un jour de règne. Donald Bruce Redford donne comme date de règne : 2193-2191 et Dariusz Sitek : 2176-2175

 

.......Retour

 

 

 
Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
 Copyright © Antikforever.com