Les  Pyramides
Djoser
 

Nous avons besoin de vous

 

Le  complexe  funéraire  de  Saqqarah
 
"Les Libations des Divinités"

 
   Le complexe funéraire de Djoser (2628-2609) marque la naissance de l'architecture monumentale construite pour la première fois en pierre. L'auteur et concepteur de cet impressionnant édifice funéraire fut son architecte, Imhotep, qui possédait entre autres les fonctions de Vizir (Grand Chancelier) de la Basse-Égypte, Prince Royal, Grand Prêtre d'Héliopolis et Médecin royal À l'intérieur, le tombeau de Djoser marque une des étapes, après de multiples modifications, de la construction des pyramides. Il représente un bond énorme dans la maîtrise technologique et l'architecture. Jusque là on parlait de mastaba et non pas de pyramide et les matériaux employés la plupart du temps pour l'édification des temples où des bâtiments des complexes funéraires étaient les briques et le bois.
 
   L'emplacement choisi par Djoser pour sa construction, se situe au Sud-ouest des mastabas archaïques qui furent construits pour les hauts fonctionnaires de la Ière dynastie (v.3040-2828) à Saqqarah (Nord), près des galerie-tombeaux d' Hotepsekhemoui (2828-2800), de Nebrê (ou Rêneb, 2799-2788) et de Ninetjer (2787-2743). On a aussi découvert des galeries situées sous les massifs Ouest du complexe de Djoser qui pourraient être un tombeau d'un autre Roi de la IIe dynastie (2828-2647), mais celui-ci n'est pas identifié à ce jour. Son mauvais état de conservation a empêché un examen complet. Cependant la présence voisine du tombeau d'un Prêtre associé au culte mortuaire de Sénedj amène certains spécialistes à supposer qu'il s'agit du tombeau de ce Roi.

 


 
    Reconstitution d'après Jean-Philippe Lauer
A - Chapelle Sud
B - Cour Sud avec les marques de délimitation
C - Temple funéraire
D - Cour du Serdab
E - Tombeau Sud
F - Entrée
G - Cour Hed-Sed et ses chapelles
H - Chambre/pavillon Sud
I -  Chambre/pavillon Nord
J -  Massifs Ouest

 
   Cet ensemble funéraire de Djoser est le premier et le plus grand jamais construit. Il couvre un domaine d'environ de 15 ha, la taille d'une grande ville de cette époque. Le mur d'enceinte (544,90 m X 277,60 m) comprend des bâtiments avec des colonnes et des escaliers, des plateformes, des terrasses, des tombeaux, des chapelles et des statues. L'intérieur du complexe est composé : D'une pyramide à degrés au centre, le tombeau Sud qui a des couloirs impressionnants et complexes sous sa structure, des halls avec des chambres dont plusieurs furent décorées, de nombreux édifices destinés aux cérémonies : Un temple T (ou palais), de multiples magasins, un autel, un serdab (Pièce qui contient la statue du défunt), les chapelles de la fête Sed (ou Heb-Sed), un temple funéraire, le tombeau Sud et deux chambres/pavillons une au Nord et une au Sud.
 
   Dans les magasins il a été mis au jour près de 35.000 artefacts, des vases en pierre au nom de presque tous les Rois de la Ière et IIe dynastie. Chaque chambre/pavillon est prolongée par une cour, la cour de la Chambre Sud étant la plus grande. Les cours sont entourées par un mur de clôture. Près de l'angle Est de chaque bâtiment, il y avait une cavité dans le mur de clôture. La cavité dans la cour Nord fut décorée de trois colonnes formées de papyri qui symbolisent la Basse-Égypte. La cavité dans la cour Sud semble avoir été décorée de seulement une colonne formée de lotus qui symbolise la Haute-Égypte. C'est la décoration de ces bâtiments qui nous a renseigné sur leur but et significations.

 

 
   La recherche archéologique a permis de trouver que de grandes parties du complexe funéraire ont été partiellement enterrées dans le sable juste après qu'elles furent construites. Ceci pouvant être interprété comme une reproduction du monde souterrain où le Roi résiderait après sa mort. Un autre dispositif typique du complexe de Djoser est le fait que son architecte, Imhotep, a tiré son inspiration des constructions existantes dans le pays, qui ont été édifiées en bois. Pour que la pierre ne soit plus visible, les plafonds du couloir d'entrée et du passage étroit dans les Chambres du Sud et du Nord furent décorés pour ressembler au bois et à la brique. Des imitations en pierre de porte ouverte ou fermé (14 au total) furent placées près des entrées, dans les cours et quelques bâtiments.
 

 

Longueur de la base du mastaba originel :  71,50 m
Hauteur du mastaba originel :  8,40 m
Pente des gradins :  72°
Assise :  lits horizontaux
Dimensions de la base de la pyramide terminée :  109 m x 121 m
Hauteur de la pyramide :  62 m
Mur d'enceinte du complexe :  544,90 m x 277,60 m
Hauteur du mur d'enceinte :  10,50 m

 
   La pyramide a connu plusieurs formes successives avant d'atteindre la phase finale que nous admirons encore aujourd'hui. Les spécialistes nomment les trois constructions graduelles du mastaba : M1, M2 et M3 et les trois plans de la pyramide : P1, P1' et P2. La première phase a commencé par la construction du mastaba de 71,50 m de base, avec un tombeau aux dimensions de 7 x 7 m et un couloir d'une profondeur de 28 m menant à la chambre funéraire, qui est principalement faite de grès. Le mastaba est constitué de lits de pierres horizontaux et le parement est en calcaire de Tourah. La deuxième phase consista en un agrandissement de cette base de huit coudées supplémentaires sur les quatre côtés. Lors de la 3e phase, le mastaba fut agrandit une 2e fois, mais seulement sur son côté Est. 11 puits profonds de 30 m y furent creusés qui donnèrent chacun sur une galerie creusée à l'horizontale et s'étendant sur plus de 20 m.
 
   Les cinq premières galeries au Nord, étaient destinées a servir de sépulture aux membres de la famille royale. Malheureusement pillées, on y a quand même retrouvé deux sarcophages d'albâtre, dont celui d'un enfant. Dans les six autres galeries, qui étaient elles, restées inviolées, on a découvert des tonnes de vaisselles et de poteries qui les remplissaient complètement, dont 40 000 vases en pierre, datant des deux premières dynasties. Lors de la dernière phase le mastaba fut agrandi une troisième fois, toujours de 8,40 m de hauteur. Ce dernier terminé, Imhotep imagina une sépulture aux dimensions plus audacieuses. Il décida de changer le projet initialement prévu de quatre "étages" en une pyramide faite de six étages. La symbolique étant un escalier qui permettait au Roi d'atteindre le monde des Dieux. La pyramide atteindra une dimension finale de 62 m de hauteur et de 121 x 109 mètres pour sa base.

 


 
Chapelle de la cour de Heb-Sed

 
Porte d'entrée du complexe funéraire

 

 

 
Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
  Copyright © Antikforever.com