Les  Pyramides
Guizèh
 

Nous avons besoin de vous

 

   Guizèh (ou Gizeh, Giza, Guizé, al-Gizah) est le site le plus au Nord de la nécropole Memphite, à 8 km au Sud d'Abou Rawash (ou Abou Roach ou Abu Roache) et 17 km au Nord de Saqqarah. Il est placé légèrement au Sud de l'entrée du Delta du Nil, sur la rive gauche du fleuve, face à la vieille ville du Caire. Ses deux monuments les plus connu sont la grande pyramide de Khoufou (ou Khéops, IVe dynastie, 2551-2528), qui est considérée aujourd'hui comme une des sept merveilles du monde, et le grand Sphinx. Plus de 4500 ans après qu'ils aient été construits, ils attirent toujours des millions de visiteurs et font encore l'objet de fouilles importantes.

 

 
Cliquez sur un monument pour en savoir plus

A - Pyramide de Khoufou (ou Khéops)
B - Pyramide de Khafrê (ou Khéphren)
C - Pyramide de Menkaourê (ou Mykérinos)
D - Temple funéraire
E - Pyramides satellites
F - Temple de la vallée
G1a - Pyramide de la Reine Hetephérès I
G1b - Pyramide de la Reine Méritâtès I
G1c - Pyramide de la Reine Hénoutsen
H - Tombe de la Reine Khentkaous I
I  - Pyramides des Reines
J  - Mastabas
K - Sphinx
L - Temple du Sphinx
M - Tombe d'Hémiounou
N - Fosses de barques solaires
0 - Village des artisans
P - Chaussée funéraire de Khafrê
Q - Cimetière Ouest
R - Cimetière Est

 

   L'activité de construction royale sur le site de Guizèh a commencé par le Roi Khoufou. Elle continua par son fils Khafrê (ou Khéphren, 2518-2492), puis le fils de celui-ci Menkaourê (ou Mykérinos, 2492-2472). Le dernier membre de la famille royale de la IVe dynastie à être enterré à cet emplacement fut la Reine Khentkaous I, une fille de Menkaourê et l'épouse du Roi Shepseskaf (2472-2467). Les Rois suivants vont favoriser Saqqarah pour construire leur complexe funéraire. Deux cimetières privés vont se créer à l'Est et à l'Ouest de la pyramides de Khoufou. Celui de l'Est est principalement utilisé comme nécropole pour quelques membres privilégiés de la famille royale de la IVe dynastie. On y trouve notamment les mastabas de Méresânkh III, de sa mère Hetephérès II qui a probablement été enterrée dans le tombeau G7350, même si elle possède une tombe avec son premier mari, Kaouâb I (ou Kouaf), G7110 et G7120 respectivement. Le cimetière Ouest, continuera à être employé jusqu'à la fin de l'Ancien Empire par l'élite régnante.
 

Pour plus de détail voir : La tombe de Méresânkh III  (Touregypt.net)

 
   L'alignement des trois pyramides principales et de leurs temples funéraires est tout à fait unique. Le côté Ouest des pyramides de Khoufou et Khafrê s'alignent presque parfaitement avec leur temple funéraire. Le côté Sud de la pyramide de Khafrê, forme une ligne droite avec le côté Sud du Sphinx et son temple. Il est intéressant de constater aussi que les angles Sud-est de chacune des pyramides royales forment une ligne droite qui est la parfaite diagonale Nord-est au Sud-ouest. Nous pouvons seulement spéculer quant aux raisons de cet alignement étonnant. Peut-être que cette diagonale était censée se diriger au sanctuaire d'Héliopolis, la cité du culte solaire ?.

 

 

Liste des pyramides principales du site

Hénoutsen  (Reine)
Hetephérès I  (Reine)
Khafrê  (ou Khephren)
Khentkaous I  (Reine)
Khoufou  (ou Khéops)
Menkaourê  (ou Mykérinos)
Méritâtes I  (Reine)

 

 

Le Complexe funéraire de Khentkaous I

 
   Khentkaous I est une Reine d'Égypte de la IVe et Ve dynastie. Elle fut la fille de Menkaourê (ou Mykérinos, 2492-2472), mais les spécialistes sont indécis sur sa mère, peut-être Rekhetrê (Qui elle même serait une fille de Khafrê (ou Khéphren), mais on ne connait pas le nom de sa mère). Elle occupe une place importante entre les deux dynasties, mais il y a une polémique entre les égyptologues sur son histoire. Il y a plusieurs idées avancées, soit elle fut l'épouse de son demi-frère (ou frère) le Roi Shepseskaf (2472-2467) et elle lui donnerait un fils le futur Roi Ouserkaf (2465-2458, Ve dynastie). Soit elle ne fut pas la mère, mais l'épouse de ce dernier. Quoi qu'il en fut cette Reine importante se fit construire un tombeau remarquable à Guizèh. Son complexe funéraire est actuellement visible sur le plateau, près du temple de vallée dans le prolongement de l'axe du complexe funéraire de Menkaourê.
 

A - Couloir descendant
B - Antichambre
C - Chambre funéraire
D - Temple funéraire
E - Chaussée

   Certains spécialistes pensaient que ce tombeau, avait été conçu pour être l'endroit de repos final du Roi Shepseskaf. Cependant, les fouilles en 1932/33 sur le site, confirmèrent qu'il fut bien construit pour une Reine appelé Khentkaous I. Des céramiques, qui y furent mises au jour, démontrent clairement qu'un culte en l'honneur de la Reine fut pratiqué pendant les Ve et VIe dynasties. C'est donc la première fois qu'une Reine se construit un complexe funéraire de cet importance, confirmant la place qu'elle occupa entre les deux dynasties.
 
   Le tombeau a la forme d'un monument à deux degrés dont les dimensions sont : 45,8 m x 45,5 m pour sa base avec une hauteur de 10 m pour le premier niveau. Il fut sculpté dans la roche du plateau qui n'avait pas été enlevée pendant la construction des pyramides voisines. Ce "double cube" a fut recouvert de calcaire avec une pente d'environ de 74°. La pente de la partie la plus basse de cette structure est identique aux premières couches de certaines pyramides à degrés.
 
  Il est difficile de savoir quel aspect initial avait le monument, même s'il est plus que probable qu'il s'agissait d'un gigantesque mastaba proche dans sa conception d'une pyramide à degrés. La structure interne du tombeau est très endommagée. L'entrée est située dans l'angle Sud de sa face Est (A). Elle s'ouvre sur un couloir descendant qui mène à une antichambre (B), à quelques magasins et à la chambre funéraire de la Reine (C). Celle-ci de 3,95 m x 4,65 m fut recouverte de granit. Un puits à barque solaire, un dispositif commun des tombeaux royaux depuis la Période Pré-dynastique (v.3500-v.3150), fut mis au jour près de l'angle Sud-ouest de ce tombeau.
 

Deux vues différentes
de son tombeau
 
Base :   45,80 m x 45,50 m
Hauteur du 1er niveau :  10 m
Pente du 1er niveau :   74o
Base su 2e niveau :   28,50 m  x 21 m
Chambre funéraire :   3,95 m x 4,65 m

 


 

Celle-ci le montre reconstitué
dans sa structure originelle

   Son complexe possédait également un petit temple sur la face Est du tombeau. Il comprenait outre une partie d'accueil, des salles de culte ainsi qu'une salle avec une fausse porte. On y accédait par une chaussée qui montait depuis la vallée comme pour les complexes pyramidaux royaux. Mais aucune trace de temple bas (ou temple d'accueil) n'a été à aujourd'hui trouvée.
 
   Quelques spécialistes pensent que la Reine pouvait partager celui de Menkaourê tout proche. Tout le long de la chaussée une ville de Prêtres, datée des Ve (2465-2323) et VIe dynastie (2321-2150), qui s'étendait jusqu'au bord des terres cultivées, avait été aménagée.
 
   Cette petite cité était étirée d'Est en Ouest et se prolongeait à angle droit vers le Sud, lui donnant la forme d'un L inversé. Sa prolongation au Sud se composait de quelques maisons plus importantes. Il est clair que cette petite ville était prévue pour abriter des personnes travaillant au service du culte funéraire de la Reine décédée. Au Sud-ouest de la prolongation Sud, près de la clôture, quelques salles furent découvertes, mais il est peu probable qu'elles aient pu faire partie du temple de vallée du complexe funéraire de Khentkaous I.

 

 

 
Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
  Copyright © Antikforever.com