Les  Pyramides
Menkaourê
 

Nous avons besoin de vous

 

Le  Complexe  funéraire  de  Guizèh
 
"Menkaourê est divin"

 
   Le dernier Roi a avoir construit sa pyramide à Guizèh (À proximité du Caire) est Menkaourê (ou Mykérinos, 2492-2472), le fils de Khafrê (ou Khéphren, 2518-2492) et de la Reine Khâmerernebty I. La pyramide de Menkaourê fut construite à l'extrémité Sud du plateau, sur le bord de la même formation rocheuse qui avait également servi de base aux pyramides des Rois Khoufou (ou Khéops, 2551-2528) et de Khafrê. Le choix de cet endroit, interdisait la construction sur une grande échelle, ce qui explique au-moins en partie pourquoi la pyramide de Menkaourê est nettement plus petite que celle de ses deux ancêtres. Un autre facteur qui a joué un rôle important dans la réduction de la hauteur des pyramides royales après Khafrê, c'est le fait que la taille des temples funéraires et des temples de vallée est devenue de plus en plus importante. Ces temples ont alors nécessité des matériaux de plus en plus chers et, de facto, limité l'activité de construction pour le Roi. La pyramide de Menkaourê ne se situe pas sur la même diagonale sur laquelle les deux autres pyramides de Guizèh furent créées. Les angles du Sud-est de chacune des trois pyramides, cependant, forment une ligne droite qui est censée se diriger vers le temple d'Héliopolis sur la rive Est de Nil.
 

Le complexe funéraire
 

  Avec un règne donné aujourd'hui autour de 20 ans, soit seulement quelques années de moins que celui de Khoufou, le complexe funéraire de Menkaourê, pourtant substantiellement plus petit que ceux de ses deux ancêtres, ne fut pas achevé. Il va être terminé à la hâte par son fils et successeur, Shepseskaf (2472-2467). Ce qui a amené à penser à certains égyptologues que l'accomplissement d'un complexe funéraire pourrait faire partie des rituels funéraires. Presque tous éléments qui étaient déjà devenus traditionnels dans la construction d'un complexe, sont cependant présents ici : Un temple de la vallée (ou temple d'accueil), situé à l'embouchure de l'oued principal. Il est relié par l'intermédiaire d'une chaussée au temple funéraire où le culte funéraire du Roi y était tenu.
 
  Le temple funéraire est relié au mur d'enceinte qui entoure la pyramide. En dehors du mur de clôture, aux Sud, on trouve trois pyramides des Reines. La plus à l'Est des trois, est la seule pyramide à face lisse, les deux autres étant de petites pyramides à degrés. Elle fut probablement commencée pour être une pyramide satellite, mais fut convertie pour l'enterrement d'une des Reines de Menkaourê. Chacune des trois pyramides eut une petite chapelle en brique. On a retrouvé un corps dans seulement la pyramide centrale. C'est celui d'une jeune femme non identifiée encore à ce jour.

 

La pyramide du Roi
 

   La pyramide de Menkaourê avec une hauteur de 66,45 m et une pente de 51o 20' 25'', fait moins de la moitié de la hauteur des deux autres pyramides de Guizèh. Selon d'autres spécialistes on trouve 65,50 m ou 60 m de hauteur ?. Sa base de 102,20 x 104,60 m (Selon d'autres spécialistes on trouve 105 m de base), est de moins d'un quart de celle de ses deux voisines et sa masse totale est environ dix fois moins importante que celle de la pyramide de Khafrê. La pyramide ne devait pas être terminée quand Menkaourê mourut et elle fut seulement partiellement finie par son successeur, Shepseskaf. La partie supérieure fut parachevée avec du calcaire maintenant traditionnel de Tourah, mais seize rangées à sa base furent laissées sans revêtement.
 
   La structure interne de la pyramide est bien moins complexe que celle de Khoufou et de Khafrê. L'entrée (A) se trouve à environ 4 m au-dessus du niveau du sol dans sa face Nord. Un passage descendant de 31,70 m sur un peu plus d'1 m de large et 1,20 m de haut, mène à une première chambre (B) de 3,63 x 3,16 m. Les murs de cette première salle sont décorés de panneaux, on y trouve le motif de la fausse porte qui peut être vu dans beaucoup de tombeaux, même des non-royaux. La pyramide de Menkaourê est le premier tombeau royal, depuis celui de Djoser (2628-2609) à Saqqarah, à avoir eu une certaine décoration intérieure.

 

A - Entrée
B - Première chambre
C - Antichambre
D - Passage abandonné
E - Chambre funéraire
F - Chambre avec les six niches
G - G3a
H - G3b
I  - G3c
J  - Mur d'enceinte
K - Temple funéraire
L - Chaussée

 


 

Couloir descendant

   À l'extrémité opposée de la chambre lambrissée (B), un couloir horizontal, une fois passé trois blocs servant de porte coulissante, continu vers l'antichambre (C) orientée Est-ouest, dont les dimensions sont de 14,20 m x 3,84 m x 4,87 de hauteur. L'extrémité Est de l'antichambre se trouve directement sous l'axe vertical de la pyramide. Juste au-dessus du point où le passage horizontal entre dans l'antichambre, un autre passage mène sur un court bout de couloir (D) droit et horizontal, remontant, mais qui s'arrête là, au centre du monument ?.
 
   Dans l'antichambre (C), un couloir descendant s'ouvre au milieu du sol et mène vers l'Ouest, à la chambre funéraire (E), qui fut taillée dans la roche naturelle du plateau. Elle se trouve environ 15,50 m sous le niveau de la pyramide.Elle est entièrement recouverte de granit et ses dimensions sont de 6,59 x 2,62 m x 3,43 m de hauteur.
 
     Son plafond est en forme de voûte à chevrons. Un sarcophage en basalte décoré fut trouvé, vide, mais avec son couvercle ornementé. En 1838, il fut envoyé en Grande-Bretagne, mais malheureusement le bateau (la Béatrice) le transportant à coulé entre Malte et l'Espagne.
 
   Un sarcophage en bois avec le nom inscrit de Menkaourê fut mis au jour dans la pyramide, mais le problème est qu'il semble dater de la XXVIe dynastie et les quelques restes d'ossements trouvés dedans semblent même être encore plus récents. Dans le passage menant à la chambre funéraire (E), juste avant d'entrer dans la pièce, une ouverture au Nord, mène à une chambre (F) qui a la particularité de posséder quatre niches dans son mur Est et deux dans celui au Nord. Des chambres semblables furent aussi trouvées dans les pyramides postérieures à celle de Menkaourê.

 


 
Base :   102,20 m x 104,60 m
Hauteur :   66,45 m
Pente :   51o 20' 25''
Couloir descendant :   31,70 m x 1,05 m x 1,2 m de hauteur
Première chambre :   3,63 m x 3,16 m
Antichambre :   14,20 m x 3,84 m x 4,87m de hauteur
Chambre funéraire :   6,59 m x 2,62 m x 3,43 m de hauteur

 
Les pyramides des Reines

 
   Trois pyramides plus petites furent construites aux Sud du mur de clôture de la pyramide principale de ce complexe. Elles ont pour nom scientifique : G3a, G3b et G3c. Seulement la pyramide Est est une pyramide à face lisse, les deux autres étant de petites pyramides à degrés. La sous-structure de la pyramide Est suggère qu'elle fut commencée pour être une pyramide satellite et qu'elle fut plus tard convertie en tombeau funéraire pour une des Reines de Menkaourê. Chacune des trois pyramides eut un petit temple (ou chapelle) en brique, prouvant qu'il y eut au moins l'intention d'un culte funéraire. Seulement la pyramide au centre a accueilli le corps d'une jeune femme, mais celle-ci na pas été identifiée et on ne sait même pas si elle est la propriétaire originelle du tombeau.

 

G3a
 
G3b
 
G3c
 
Base :  environ 44 m
Hauteur :  environ 28,40 m
Pente :  52o 15'
Base :   31,24 m Base :  31,24 m

   Cette pyramide G3a, la plus à l'Est du tombeau de Menkaourê, est la plus grande des trois. Elle est la seule à face lisse. Son entrée est au milieu du mur de sa face Nord, au-dessus du niveau du sol. La chambre funéraire fut creusée dans la roche du plateau, sous le centre de la pyramide. Devant celle-ci, sur le mur Est, se trouve un petit temple (ou chapelle) funéraire orienté Est-ouest. George Andrew Reisner pense que la pyramide G3a a appartenu à l'épouse et sœur de Menkaourê, la Reine, Khâmerernebty II.

   La pyramide G3b diffère de G3a dans certains détails. Par exemple, dans le positionnement du couloir descendant, de plus c'est une pyramide à degrés. Dans le sarcophage de granit rose, qui se trouve contre le mur Est de la chambre funéraire, des ossements appartenant à une jeune femme furent mis a jour. Mais celle-ci n'a pas encore été identifiée à ec jour. Le petit temple (ou chapelle) en brique qui se trouve devant le mur Est de la pyramide, contrairement à celui de G3a, est orienté Nord-sud. Cette pyramide a probablement appartenu à une des épouses de Menkaourê, mais elle n'est pas attribuée à aujourd'hui.

   La pyramide G3c est aussi une pyramide à degrés. Elle n'a jamais eu son revêtement de terminé. Comme dans G3b, sa chambre funéraire était sous la partie du Nord-ouest de la pyramide et n'a pas été finie. Il n'y a aucune trace que quelqu'un y fut enterré. Par contre il semble évident qu'un culte fut pratiqué dans le petit temple funéraire (ou chapelle) devant son côté Est. Ce temple en brique est orienté comme pour la pyramide G3b, Nord-sud. Cette pyramide a probablement aussi appartenu à une des épouses de Menkaourê, mais elle n'est pas non plus attribuée à ce jour.

 
Bibliographie

 
   Pour d'autres détails sur les pyramides de Reine voir les ouvrages de :
 
Michel Baud :
- La tombe de la reine-mère xa-mrr-Nbtj [kamerernebty Ire], pp. 11-12, 18, BIFAO 95, Le Caire 1995.
- The tombs of Khamerernebty I and II at Giza, pp : 7-14, GM 164, Göttingen, 1998.
Vivienne G. Callender et Peter Jánosi :
- The Tomb of Queen Khamerernebty II at Giza, pp : 1-22, MDAIK 53, le Caire 1997.

 

A - Pyramide
B - Pyramide des Reines
C - Temple funéraire
D - Chaussée
E - Templede la vallée

Le temple funéraire (ou temple haut)
 

   L'état non fini du complexe de Menkaourê est évident avec son temple funéraire. Les blocs du centre ont été posés, mais plutôt que d'être revêtus en granit, ils furent garnis de briques qui montrent quelques traces de plâtrage et de peinture. Une série de blocs de granit était préparée pour le couloir Nord, quand les ordres ont dû arriver comme quoi il était nécessaire de terminer le temple rapidement. On considère généralement que cet ordre fut donné suite à la mort du Roi et bien que son successeur Shepseskaf ait eu la volonté de terminer le monument, il devait également se concentrer sur son propre complexe funéraire à Saqqarah. En dépit de son état non terminé, la structure du temple funéraire est assez claire.
 
   De même que traditionnellement, l'entrée est localisée à l'Est. Elle est suivie d'une grande cour publique, avec des piliers. Le sanctuaire fut situé à l'Ouest de cette cour. Il est établi contre le mur qui ceint la pyramide. Des fragments de plusieurs statues du Roi furent trouvés dans le temple, parmi eux plusieurs morceaux d'une statue d'albâtre représentant le Roi assis sur son trône. Bien que ces morceaux aient été trouvés éparpillés autour du temple, la statue a pu, à l'origine, être posée dans le long et étroit hall qui fut construit le long de l'axe Est-ouest du temple. Le temple funéraire, par une chaussée de 608 m de long, est relié au temple de vallée (ou temple d'accueil) à l'Est.

 

 
Le temple de vallée

(ou temple d'accueil)

 
   De tous les monuments qui font partie du complexe funéraire de Menkaourê, le temple de la vallée (ou temple d'accueil) est celui qui fut le moins terminé. Pendant le règne du Roi, seulement les bases furent créées, dans des blocs énormes de calcaire qui furent extraits localement. La fin de la construction du temple fut accomplie par Shepseskaf, mais semble t-il relativement à la hâte, sans grand frais et au niveau des matériaux, en brique.

 
   Le temple fut complètement reconstruit pendant la VIe dynastie, après qu'il ait presque été détruit entièrement par une inondation. En dépit de son état non fini, sa structure est tout à fait claire. L'entrée principale fut localisée à l'Est et débouchait sur un hall flanqué de plusieurs salles au Nord et au Sud. Au delà du hall d'entrée, il y avait une cour publique, large et rectangulaire et à l'extrémité opposée, plusieurs salles, dont le sanctuaire qui était la pièce la plus importante.
 
   Plusieurs statues magnifiques furent trouvées pendant l'excavation de ce temple. Parmi elles, une statue du Roi avec la Reine Khâmerernebty II qui se trouve aujourd'hui au Museum of Fine Art de Boston et une autre, appelée la Triade, de Menkaourê qui est aujourd'hui au musée Égyptien du Caire.

 

 

 
Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
  Copyright © Antikforever.com