Les  Pyramides
Sahourê
 

Nous avons besoin de vous

 

Le  complexe  funéraire  d'Abousir
 

 
          xai-bA-sAHw-ra   "Les bas de Sahourê apparaissent"

 

   Sahourê (2458-2446) est le premier Roi à faire construire son monument funéraire à Abousir au Nord de Saqqarah, transformant le site en nécropole dynastique. En cela, il a pu avoir été influencé par la décision de son prédécesseur Ouserkaf (2465–2458) de construire un temple solaire à cet endroit. Un autre facteur qui aura certainement déterminé le choix de ce Roi, c'était la proximité du lac Abousir, qui rendait le complexe facilement accessible.
 

Le complexe funéraire

 
   Malgré son état très délabré, le complexe funéraire de Sahourê à été bien défini par les archéologues. Il contient tous les éléments qui, à cette époque, étaient devenus standard : Une pyramide principale à l'Ouest avec son entrée sur sa face Nord et un temple funéraire s'étendant à l'Est. Il y avait également une pyramide satellite au Sud-est, encadrée de son propre mur d'enceinte, une chaussée rejoignant le temple de vallée (ou temple d'accueil ou temple bas) au temple funéraire (ou temple haut). La pyramide d'une Reine semble, elle, être absente. Il faut signaler que les dispositions interne de la pyramide, du temple funéraire et du temple de vallée, cependant, vont se normaliser à partir de l'époque de Sahourê. En effet, tous ses successeurs de la Ve dynastie, mais aussi de la VIe dynastie reprendront comme modèle ce complexe funéraire. Au fond du complexe, à l'Ouest devant la pyramide du Roi, se trouvait une petite cour ouverte dans laquelle se dressait la stèle fausse porte.
 

A - Pyramide du Roi
B - Pyramide satellite ou de culte
C - Temple funéraire
D - Hall d'entrée
E - Chaussée
F  - Cour ouverte
G - Entrée de la pyramide
H - Chambre funéraire

 


 

Base :   78,75 m
Hauteur originelle :   79 m
Hauteur actuelle :   47/48 m
Pente :   50° 30'
Chambre funéraire : 12,60 x 3,15 m

La pyramide du Roi

 
   La pyramide du Roi se tient sur une petite colline au bord du désert, à environ vingt mètres au-dessus de la vallée du Nil. Elle était relativement petite, avec une base de 78.75 m et un angle d'un peu plus de 50° 30'. Elle devait s'élever à l'origine à une hauteur de près de 79 m, contre 47/48 m aujourd'hui. Sa base est irrégulière car en mesurant la pyramide, les architectes ont fait une erreur d'1,58 m dans le calcul de sa faces Sud-est par rapport à la face Nord-est, lui donnant une forme plutôt légèrement rectangulaire.
 
   Son ossature est composée de blocs de pierre calcaire, formant un noyau central à six degrés, liés avec un mortier de boue. En revanche, son revêtement fut fait de grands blocs de calcaire fin qui furent extraits à l'Ouest d' Abousir dans des carrières près du village moderne d'el-Maâsara (Quartier d'Helwan ou Hélouan, Sud d'el-Maadi, au Caire), sur la rive opposée du Nil.
 
   L'entrée de la sous-structure est légèrement décentrée sur le mur du Nord, juste au-dessus du niveau du sol. Les constructeurs y ont laissé un grand espace qui leur a permis de travailler à la structure interne de la pyramide, tout en construisant autour de lui. Cet espace, plus tard, fut rempli de débris. Cette structure interne de la pyramide est très simple. Un court passage descendant garni de granit rose est bloqué au fond par des herses très lourdes de granit. De là, le passage, d'1,87 m de haut sur 1,27 de large, est garni de calcaire et monte légèrement vers la chambre funéraire.
 
   La dernière partie du passage, avant d'entrer dans la chambre funéraire, est de nouveau garnie de granit. La chambre funéraire est une salle rectangulaire assez simple, directement sur l'axe vertical de la pyramide, mesurant 12,60 m x 3,15 m. Le plafond est fait d'une voûte avec trois rangées d'énormes faisceaux de calcaire taillés et disposés en chevron. La chambre funéraire fut très très endommagée et seulement un fragment du sarcophage de basalte fut mis au jour.

 

                   La pyramide satellite  (ou de culte)

 
   La pyramide satellite de ce complexe funéraire fut située au coin du Sud-est de la pyramide principale. Elle avait une petite entrée au Nord, dont un couloir descendant menait à une chambre funéraire orientée Est-ouest. Elle était entourée de sa propre enceinte et communiquait par le péribole au temple funéraire (ou temple haut). Ses dimensions étaient à la base, 15,70 m avec une pente de 56° et une hauteur de 11,60 m. À l'intérieur de la pyramide rien n'a été retrouvé et les voleurs de pierre l'avaient sévèrement endommagé.
 

Le temple Funéraire  (ou temple haut)

 
   Bien que la structure interne du temple funéraire n'ait pas été encore vraiment normalisée à l'époque de Sahourê, elle va le devenir. Ce Roi sera clairement le précurseur d'une architecture que ses successeurs de la Ve dynastie, mais aussi de la VIe dynastie reprendront. Le temple funéraire était accessible à la fois par une entrée sur le côté Sud du temple et par la chaussée montante depuis le temple de la vallée (ou temple d'accueil ou temple bas). Cette entrée, un portique à deux colonnes de granite, est toujours en place, mais les chapiteaux ont disparu, elle mène à un hall fermé. Ce hall sera plus tard transformé en chapelle de culte pour le Dieu Sekhmet. Il débouche sur une grande cour ouverte, entourée sur ses quatre côtés de portiques, soutenus par seize colonnes en granite rouge d' Assouan. Sur leurs axes on trouve le nom du Roi. Une table d'offrande en calcite (Albâtre Égyptien) se tenait au centre de cette cour. Les bas-reliefs montrent des motifs représentant, la pêche et la chasse, les victoires du Roi sur ses ennemis, ou encore le Roi accompagnés de ses courtisans. Sur un bas-relief il y a de représenté quelques ours qui furent probablement importés d'Asie.

A - Pyramide du Roi
B - Chambre funéraire
C - Pyramide satellite ou de culte
D - Salle d'offrande
E - Magasins
F  - Magasins
G - Salle aux 5 chapelles
I  - Cour ouverte
J  - Hall d'entrée
K - Chaussée
L - Mur d'enceinte

 
   Un couloir transversal à l'Ouest de la cour à colonnes sépare le temple externe de l'intérieur. La partie intérieure est constituée d'une série de magasins sur les côtés Nord et Sud et de pièces destinées au culte royal. On trouve aussi, tout de suite en entrant, un escalier court d'albâtre menant à la salle aux cinq chapelles qui contenaient des statues du Roi. Cette salle que l'on trouve déjà dans le temple de son prédécesseur Ouserkaf (2465-2458) à Saqqarah. Dans cette partie intérieure on a découvert aussi des décorations sur des bas-reliefs dont une représentant un voyage en mer. Des petites chambres à l'Ouest étaient décorées de scènes personnifiées des provinces apportant des offrandes dans le temple. Seulement quelques fragments du sanctuaire du temple ont survécu, dont un de sa fausse porte devant laquelle les Prêtres déposaient l'offrande quotidienne pour le Roi décédé. Dans le mur Nord une porte de granit menait à cinq salles supplémentaires.
 

Le temple de vallée  (ou temple d'accueil)

 
   Le temple de vallée (ou temple d'accueil ou temple bas) était situé au bord du lac Abousir. Il était construit en pierres de calcaire, taillées et décorées de reliefs peints. Il est aujourd'hui délabré et réduit à l'état de ses fondations. Son sol en basalte serait enfoui sous près de cinq mètres d'alluvions. Il avait deux rampes de débarquement, la plus importante lui faisant face à l'Est et l'autre au Sud. Cette dernière comprenait quatre colonnes monolithes en granit. La rampe principale menait à un portique à colonnes, dont le toit était décoré d'or sur un fond bleu-foncé. Les huit piliers en granit rouge qui s'y trouvaient étaient identiques à ceux que l'on pouvait voir dans le temple funéraire. Du portique d'accueil, ou de l'entrée Sud par un couloir en chicane, on accédait à une salle en forme de T renversé, munie de deux colonnes. Celle-ci donnait accès à la chaussée qui menait à l'entrée du temple funéraire.
 

Maquette du temple de la vallée
et de la pyramide -
Musée royal de l'Ontario

 
La chaussée

 
   La chaussée reliait le temple de la vallée (ou temple d'accueil ou temple bas) au temple funéraire (ou temple haut). Sa longueur était approximativement de 235 m. Elle était construite sur une rampe qui seule a résisté au temps. Cette rampe est constituée de blocs énormes de calcaire qui sont toujours en place et nous permettent d'avoir une vision de l'axe qu'avait le long couloir qui menait au temple funéraire. Plusieurs fragments de la décoration des murs de ce long couloir furent mis au jour. Ils nous renseignent sur les motifs qui les décoraient. Ceux-ci représentant les étapes de la construction de la pyramide du Roi, ou des moments important du règne de Sahourê, comme ses expéditions au Sinaï et aux carrières de diorite près d'Abou Simbel, ou encore en pays de Pount. Ces reliefs furent retirés du site au XIXe siècle et sont aujourd'hui exposés au musée Égyptien du Caire et à l'Ägyptisches Museum de Berlin.

 

 

 
Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
  Copyright © Antikforever.com