Les tombes de la Vallée des Rois
 

Nous avons besoin de vous

 

Les  Tombes  de  KV1  à  KV14 Suite......

 

 
Les numéros manquants sont des tombes aux propriétaires inconnus ----------->
WV22 - Tombe d'Amenhotep III
WV23 - Tombe d'Aÿ II

KV1 - Tombe de Ramsès VII
KV2 - Tombe de Ramsès IV
KV3 - Tombe d'un fils de Ramsès III
KV4 - Tombe de Ramsès XI
KV5 - Tombe des enfants de Ramsès II
KV6 - Tombe de Ramsès IX
KV7 - Tombe de Ramsès II
KV8 - Tombe de Mérenptah
KV9 - Tombe de Ramsès V et Ramsès VI
KV10 - Tombe d'Amenmes
KV11 - Tombe de Ramsès III
KV12 - Propriétaire inconnu
KV13 - Tombe de Bay puis, Amonherkhepshef et Montouherkhepshef
KV14 - Tombe de Taousert et Sethnakht
KV15 - Tombe de Séthi II
KV16 - Tombe de Ramsès I
KV17 - Tombe de Séthi I
KV18 - Tombe de Ramsès X
KV19 - Tombe de Montouherkhepshef et peut-être Ramsès VIII
KV20 - Tombe de Thoutmôsis I et d'Hatchepsout
KV32 - Tombe de Tiâa I (Épouse d'Amenhotep II)
KV34 - Tombe de Thoutmôsis III
KV35 - Tombe d'Amenhotep II
KV36 - Tombe de Maiherpri (Noble)
KV38 - Tombe de Thoutmôsis I
KV39 - Tombe d'Amenhotep I
KV41 - Tombe de Tétishery (?)
KV42 - Tombe de Méritrê-Hatchepsout (Épouse de Thoutmôsis III
KV43 - Tombe de Thoutmôsis IV
KV45 - Tombe d'Ouserhat (Noble)
KV46 - Tombe de Youya et Touya (ou Tyouyou)  parents de la Reine Tiyi I
KV47 - Tombe de Siptah
KV48 - Tombe d'Aménémopet (Vizir d'Amenhotep II)
KV55 - Tombe de Tiyi I (?) et cachette de Semenkhkarê/ Amenhotep IV (?)
KV57 - Tombe d'Horemheb
KV60 - Tombe de Satrê (Nurse d'Hatchepsout)
KV62 - Tombe de Toutânkhamon

 


 

KV1 Propriétaire : Ramsès VII (1136-1129, XXe dynastie)
Découvert : Par Edwin C.Brock

 
   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737/38 par Richard Pococke, mais il ne sera fouillé qu'en 1906 par Edward Russell Ayrton et encore très succinctement. Il faudra attendre 1983, 1984, 1990 et 1994 pour qu'il soit correctement étudié et dégagé par l'égyptologue Edwin C.Brock. Le tombeau non fini comporte quatre pièces : Une rampe ouverte d'entrée donne sur une antichambre de 3,69 m x 13,71 m, puis un couloir de 3,17 m x 15,28 m donne accès à la chambre funéraire de 5,18 m x 8,53 m et une autre pièce non finie, de 3,13 m x 3,58 m, avec une cavité dans le fond. Les murs sont décorés des extraits : Du Livre des Portes, du Livre des Cavernes, du Livre de la Terre (Chambre funéraire), du rituel de l'ouverture de la bouche et de représentations du défunt avec des déités. Les plafonds sont peints avec des motifs de vautour en vol et des figures astronomiques. La momie de Ramsès VII n'a pas été encore identifiée.

 


 

KV2

Propriétaire : Ramsès IV (1153-1147, XXe dynastie)
Découvert : En 1718 par Claude Sicard


 

Sarcophage de Ramsès IV

 
   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737/38 par Richard Pococke, mais il ne sera fouillé qu'en 1906 par Edward Russell Ayrton. Deux plans du tombeau sont connus, un plan dessiné sur un papyrus aujourd'hui au musée de Turin et un croquis de la porte du tombeau, préservé sur un ostracon, trouvé par E.R.Ayrton dans les débris à l'entrée. Le tombeau comporte trois couloirs en pente douce suivis d'une petite pièce précédant la chambre funéraire. Au-delà de celle-ci un couloir latéral donne accès à une nouvelle chambre servant de magasin pour les objets funéraires. L'ensemble faisant une longueur totale de plus de 8 m 30. Le plus impressionnant dans cette sépulture est la largeur des couloirs pour faire passer l'un des plus imposants sarcophages de la nécropole.
 
   Ce n'est seulement que durant l'an 2 du Pharaon que l'emplacement de cette tombe fut enfin choisi par une commission royale, à l'entrée de la vallée des Rois. Les raisons ne manquent pas pour expliquer cette attente : La crise économique, les grèves des artisans, des incursions ennemies, des troubles politiques, l'insécurité de la région, la corruption etc... Pour rattraper le retard, les équipes de construction furent doublées, passant de 60 artisans à 120. De plus les architectes royaux simplifièrent le plan de la tombe afin d'économiser de précieux mois. Le plan originel du tombeau fut changé après la mort du Roi et la chambre qui aurait été une salle à colonnes sera employée pour la chambre funéraire.

   KV2 garde un excellent état de conservation et, de ce fait, sa décoration est pratiquement intacte. On trouve principalement des scènes des grands textes sacrés : Du Livre des Cavernes, pour la première fois dans la vallée des Rois, du Livre des Morts, des Litanies de Rê, du Livre de Nout et du Livre des Portes (chambre funéraire), des extraits de l'Amdouat, du Livre de la Nuit et enfin du Livre de la Terre. On y voit aussi des cènes du défunt, des déités et des meubles funéraires (chambre latérale). La décoration unique à ce tombeau inclut la représentation de Shou et de Nout. Le dernier égyptologue à y avoir organisé des fouilles fut Howard Carter en 1920. Cette sépulture fut fréquemment visité dans l'antiquité et des graffitis sont dispersés dans tout le tombeau. Dont un grand nombre de graffitis Coptes. Généralement chaque visiteur a laissé son nom, sa profession, son origine et des commentaires personnels au sujet du tombeau. Le sarcophage a été cassé à une extrémité dans l'antiquité et le couvercle a été déplacé. On a retrouvé la momie du Pharaon dans le tombeau-cachette KV35, d'Amenhotep II, découvert en 1898 par Victor Loret.

 


 

KV3 Propriétaire : Un fils de Ramsès III (1184-1153, XXe dynastie)
Découvert : Fouillé durant l'antiquité

 
   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737/38 par Richard Pococke, mais il ne sera fouillé qu'en 1904-1906 par Edward Russell Ayrton et James Edward Quibell, puis en 1912 par Harry Burton. Il s'agit du tombeau d'un des fils de Ramsès III (1184-1153, XXe dynastie), mais dont on ignore le nom. Le plan du tombeau est commun à ceux de la XXe dynastie. il fut creusé directement dans la roche avec pratiquement aucune descente au delà de l'entrée. Cette entrée mène à un couloir qui s'ouvre une salle à quatre colonnes avec de chaque côté des chambres latérales.
 
   Une salle à colonnes suit l'axe principal, celle-ci possédant aussi des chambres latérales. La chambre latérale gauche (Nord) fut terminée, tandis que celle de droite (Sud) fut représentée seulement par une porte, car son creusement fut abandonné. Sur le même axe principal, trois plus petites chambres occupent le fond du tombeau. La tombe au total s'étend sur une longueur d'un peu moins de 53,50 m.

 
    La décoration des bas-reliefs est toujours existante seulement dans le couloir. On pense que le reste était vraisemblablement basées sur les Litanies de Rê. Le thème décoratif principal étant composé de représentations de Ramsès III suivi d'un Prince devant diverses déités. Un ostracon en hiératique, aujourd'hui au musée de Berlin enregistre qu'en l'an 28 de Ramsès III le tombeau fut dédié à un de ses fils. Cette tombe, plus tard, sera utilisée comme chapelle Chrétienne.

 


 

KV4 Propriétaire : Ramsès XI (1099-1069, XXe dynastie)
Découvert : Fouillé durant l'antiquité

   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737/38 par Richard Pococke, mais il ne sera fouillé qu'en 1978 et 1980 par John Romer, bien que Howard Carter l'ait visité en 1923. Le tombeau n'a semble t-il jamais été utilisé par Ramsès XI. Après l'entrée trois couloirs en pente douce mènent à une première chambre et à la salle à colonnes. De la rampe de descente, un petit couloir mène à la chambre funéraire. La tombe au total s'étend sur une longueur d'un peu plus de 104 m.
 
   Le creusement de la salle à colonnes et de la chambre funéraire fut laissé inachevé et la décoration fut commencée seulement dans le couloir où une couche épaisse de plâtre jaunâtre reçut des croquis préliminaires à l'encre rouge représentant Ramsès XI avec des déités. C'est le dernier tombeau royal creusé dans la vallée des Rois. La sépulture est ouverte depuis l'antiquité et elle fut utilisé comme logement et écurie par les Coptes.

 


 

KV5 Propriétaire : Tombe des enfants de Ramsès II (1279-1213,
XIXe dynastie)
Découvert : En 1825


 

Vue du couloir 11

 
   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1825 par James Burton, mais n'a été fouillé qu'en 1987 par la mission Theban Mapping Project et son premier examen archéologique a été fait la même année par Kent Reid Weeks. C'est à partir de cette date que l'on s'aperçut que cette tombe était immense et exceptionnelle. On y découvre à chaque campagne de fouille de nouvelles salles. On n’en compte aujourd’hui plus de cent vingt. La tombe au total s'étend sur une longueur de 443,20 m. D'après les objets et inscriptions trouvées sur place, il s'agit de la sépulture des enfants de Ramsès II. Les dernières estimations indiquent qu'elle pourrait loger au moins 150 chambres, dont près de 50 pour les fils du Pharaon. Six fils royaux sont déjà connus pour avoir été enterrés dans cette tombe. Le tombeau a pu à l'origine avoir appartenu à un personnage de la XVIIIe dynastie et usurpé par Ramsès II comme lieu d'enterrement pour ses enfants.

   Malheureusement à cause de nombreuses inondations au cours des siècles la tombe s'est rempli de boue qui en séchant est devenue aussi solide que de la brique, d'où la lenteur des travaux. Le plan global de ce tombeau est peu commun, il y a un changement de l'axe principal du tombeau après la troisième salle, qui est à colonnes avec 16 piliers. Plusieurs chambres se trouvent sous d'autres chambres et deux couloirs se prolongent vers le Nord-ouest sous l'entrée et la route devant le tombeau. Il est décoré des scènes du rituel de l'ouverture de bouche et des représentations du Roi, des Princes et des déités. Il y a plus de vingt représentations des fils du Roi dessinées sur ses murs.

 


 

KV6 Propriétaire : Ramsès IX (1126-1108, XXe dynastie)
Découvert : Fouillé durant l'antiquité

 
   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737/38 par Richard Pococke. Il a déjà été fouillé plusieurs fois, par Henry Salt en 1817 et la dernière fois par Georges Daressy en 1888. L'entrée se trouve sur un axe de Nord-ouest Sud-est. Son plan se compose d'une rampe d'entrée ouverte, puis trois couloirs successifs donnent sur une chambre. Celle-ci débouche sur une autre salle à colonnes non finie, avec une descenderie en son centre qui mène à la chambre funéraire. La tombe au total s'étend sur une longueur d'un peu plus de 105 m. Le tombeau est décoré notamment des scènes : Du Livre des Portes, du Livre des Cavernes, du Livre des Morts, du Livre de la Terre, du Livre de la Nuit et du rituel de l'ouverture de bouche.
 
   Il y a également des représentations du défunt avec des déités et un plafond astronomique. Friedrich Abitz a observé que lors de la mort de Ramsès IX, seulement deux couloirs avaient été plâtrés et un seul était peint. Après la mort du souverain, le plâtrage et peintures restants, du plafond et des murs du tombeau furent terminés précipitamment. Ce tombeau a une des plus grandes entrées de tous ceux de la vallée. Ce sera le dernier tombeau royal de la vallée a avoir eu toute sa décoration terminée. La momie de Ramsès IX fut découverte parmi d'autres momies royales dans la cachette de la tombe DB320 de Deir el-Bahari.

 


 

KV7 Propriétaire : Ramsès II (1279-1213, XIXe dynastie)
Découvert : Fouillé durant l'antiquité

 
   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737-1738 par Richard Pococke, puis par James Burton en 1825. Il sera ensuite fouillé plusieurs fois, par Harry Burton en 1913-1914, puis par Charles Maystre en 1938, et en 1978 par une équipe du Brooklyn Museum, enfin en 1993 par Christian Leblanc. Le tombeau utilise un plan au sol abandonné depuis la fin de la XVIIIe dynastie. Il se compose d'une rampe d'entrée, puis de trois couloirs successifs en pente qui ouvre sur une chambre. Celle-ci donne dans une salle à colonnes avec deux chambres latérales. En son centre une descenderie mène sur deux couloirs qui aboutissent à une autre chambre. Dans cette dernière, un changement d'axe se produit vers la droite (Nord-est) et mène à la chambre funéraire, qui est en partie creusée dans une couche de schiste et à six chambres latérales adjacentes. La tombe au total s'étend sur une longueur d'un peu plus de 168 m.


 

Momie de Ramsès II

   L'entrée se trouve particulièrement basse dans la vallée, de ce fait elle a été vulnérable aux inondations. En raison des dommages qu'elles ont causées, une grande partie de la décoration des murs est endommagée ou manquante, mais la grande majorité des scènes a pu être reconstituée à partir des fragments qui existaient encore. Le tombeau est décoré avec des scènes : Du Livre des Portes, du Livre des Morts, du Livre de la Vache Sacrée, des Litanies de Rê, du rituel de l'ouverture de la bouche, ainsi que du défunt avec des déités et des représentations d'objets funéraires.
 
   Il y a plusieurs innovations architecturales et décoratives comprenant un retour au plan coudé et à une porte décorée. KV7 est un des plus grands tombeaux de la vallée, couvrant une surface de plus de 820 m2, la chambre funéraire à elle seule faisant 181 m2. La momie de Ramsès II fut retrouvée dans la cachette de la tombe DB320 de Deir el-Bahari, découverte en 1881. Le corps, superficiellement intact a été dégagé de ses bandelettes par Gaston Maspero le 3 juin 1886. Sous les bandages externes on a trouvé un registre en hiératique et une monture décorée d'une image de la Déesse Mout.

 


 

KV8 Propriétaire : Mérenptah (1213-1203, XIXe dynastie)
Découvert : En 1737

 


 

Décoration de la tombe

   Le tombeau de Mérenptah est beaucoup plus simple que celui de son père Ramsès II. Il fixera d'ailleurs la norme pour la plupart des tombeaux qui seront construits dans la vallée. Il fut cartographié pour la première fois en 1737-1738 par Richard Pococke, puis par Karl Richard Lepsius et Carl Richard en 1844-1845, puis en 1903-1904 par Howard Carter et enfin en 1985-1988 par Edwin C.Brock. Il se compose de trois couloirs en pente qui mènent à une petite chambre et à la salle à colonnes avec une chambre latérale.
 


 

Le sarcophage de Mérenptah

    En son centre une descenderie débouche sur un couloir en pente qui donne sur une chambre au-delà de laquelle un deuxième couloir descend dans la chambre funéraire. La tombe s'étend sur une longueur totale d'un peu moins de 165 m. Cette chambre funéraire, voûtée, assez vaste, était soutenue par deux séries de piliers initialement décorés. Le tombeau est décoré avec des scènes : Des Litanies de Rê, du Livre des Portes dont le chapitre final apparaît encore partiellement sur la paroi Nord, du Livre des Morts, du Livre de la Terre, du Livre des Cavernes (ou Livre des Enfers) dans la chambre funéraire, du rituel de l'ouverture de la bouche et des représentations du défunt avec des déités.


 

Momie de Mérenptah

 
   Le plafond de la chambre funéraire comporte des symboles astronomiques. Les inondations ont endommagé les piliers dans la chambre funéraire. La plupart des scènes au-delà de la salle à colonnes ont été détruites, excepté celles en hauteur et sur le plafond de la chambre funéraire. Cette dernière a plusieurs dispositifs uniques. Il y a les emplacements multiples dans les murs à l'avant et à l'arrière de la salle et elle possédait un ensemble de quatre sarcophages. Trois d'entre eux étaient en granit rose et celui contenant la momie est en albâtre.
 
   Afin d'introduire les sarcophages dans le tombeau, les montants des portes étaient creusés, puis remplacés par des blocs de grès. Le troisième sarcophage fut découvert par Pierre Montet, il avait été réemployé dans le mobilier funéraire de Psousennès I (1039-991) à Tanis. Il y figure le souverain représenté en Osiris. Le couvercle du deuxième sarcophage externe en granit a été remis à son emplacement initial dans la tombe. Il représente le Roi, en gisant, coiffé du Némès. Le couvercle du premier sarcophage externe, également en granit, a été retrouvé dans une des antichambres de la tombe. La momie de Mérenptah fut retrouvée dans la cachette de la tombe KV35, découverte 9 mars 1898 par Victor Loret, au milieu de 18 autres (dont certaines royales). Aujourd'hui, elle est également connue sous le nom de "Momie blanche", parce qu'elle a beaucoup de trace couleur blanchâtre. (voir photo ci-dessus)

 


 

KV9 Propriétaire : Ramsès V (1147-1143) et Ramsès VI (1143-1136, XXe dynastie)
Découvert : Fouillé durant l'antiquité

 
   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737-1738 par Richard Pococke, puis par Robert Hay en 1824 et James Burton en 1825. Les premières fouilles seront faite par Georges Daressy. Cette sépulture, réutilisée par Ramsès VI, pour des raisons qui restent encore mystérieuses, était à l'origine construite pour son neveu Ramsès V. Elle se compose d'une rampe d'entrée, puis de trois couloirs qui sont suivis d'une chambre et de la salle à colonnes avec en son centre une descenderie qui donne sur deux couloirs inférieurs, puis sur une antichambre et la chambre funéraire, avec une dernière salle au fond. La tombe s'étend sur une longueur totale d'un peu moins de 117 m.
 
   Cette tombe présente sans doute le décor pariétal le plus complexe connu à ce jour. Elle est décorée : Avec des scènes du Livre des Portes, avec le Livre des Cavernes, le Livre de la Vache Sacrée, le Livre des Morts, le Livre du Jour et le Livre de la Nuit et le Livre de la Terre (Chambre funéraire). On y voit aussi le défunt avec des déités et une représentation de la résurrection d'Osiris. Le plafond de la salle à piliers est peint depuis l'entrée d'une magnifique voûte céleste. Presque mille graffitis en Grec, latin et Copte sont écrits au-dessus des scènes.

   Quand les couloirs et les chambres inférieures étaient en cours de creusement, les ouvriers ont accidentellement pénétré dans la chambre arrière du tombeau KV12, tombe dont le propriétaire reste inconnu. Il y a un puits dans le sol de la chambre funéraire, qui ne fut jamais terminé. Dans cette chambre ne subsiste aujourd'hui qu'un sarcophage brisé. D'autres trouvailles ont été faite par Edwin C.Brock en 1985, des poteries, des fragments d'oushebtis en bois et calcite et une pièce de monnaie de l'Empereur Romain Maximien (286-308).

 
   Ce tombeau était connu des Romains comme "Le tombeau de Memnon" et à l'expédition Napoléonienne en tant que "La Tombe de la Métempsychose". Les momies de Ramsès V et Ramsès VI furent trouvées dans la cachette de la tombe KV35 découverte en 1898 par Victor Loret. La momie de Ramsès V était dans un cercueil en bois blanc peint et celle de Ramsès VI dans un cercueil appartenant à l'origine au Grand Prêtre d'Amon, Menkhéperrê (1045-992).

 


 


 

Décoration du tombeau

Propriétaires : Amenmes (1203-1199, XIXe dynastie) et la Reine Baketouarel (ou Baketwernel ou Baketourel, épouse de Ramsès XI)
Découvert : Fouillé durant l'antiquité

KV10
 
   Le tombeau fut cartographié et étudié pour la première fois en 1737-1738 par Richard Pococke, puis étudié par James Burton en 1825, puis en 1825-1828 par John Gardner Wilkinson et enfin par Robert Hay 1825-1835. Les premières fouilles en 1907 seront faites par Edward Russell Ayrton qui identifie la sépulture comme celle d'Amenmes. Le tombeau sera étudié de nouveau en 1992-1999 par Otto James Schaden. Il se compose d'une entrée suivie de trois couloirs avec une petite chambre. Sur le mur droit (Ouest) du couloir une chambre latérale fut creusée mais ne fut jamais terminée. Le couloir suivant amène dans la salle à colonnes. Elle est suivie d'un couloir non fini, mais qui aurait débouché sur une chambre funéraire si les ouvriers avaient terminé leur travail. La tombe au total s'étend sur une longueur d'un peu plus de 105 m.
 


 

Autre vue des fresques très
endommagées du tombeau

  La conception de ce tombeau, de l'entrée jusqu'à la salle à colonnes, est semblable à KV8, bien que les couloirs aient une pente un peu plus profonde. Le tombeau fut à l'origine décoré pour Amenmes, mais les textes et les figures ont été plus tard effacés et remplacés avec des scènes peintes sur du plâtre pour la Reine Takhat I (ou Tachat, sa mère ou sa femme) et pour la Reine Baketouarel, qui était l'épouse de Ramsès XI et qui furent enterrées dans ce tombeau.
 
   C'est pour cette raison que cette dernière Reine fut longtemps considérée comme une épouse d'Amenmes. Ce tombeau est un exemple de la réutilisation d'une sépulture royale pour l'enterrement d'une Reine avec le changement considérable de décoration qui s'imposait. Le tombeau est très endommagé et a subi de nombreuses restaurations en particulier pour consolider les piliers de la chambre funéraire. On y a trouvé un fragment du sarcophage de calcaire, des fragments d'albâtre et des vases canopes en calcaire, ainsi qu'une partie du couvercle du sarcophage de granit rouge, inscrit au nom de Takhat I.
 
   Des artéfacts provenant des tombes de Séthi I (1294-1279), des fragments d'oushebtis, et de Ramsès VI (1143-1136), des fragments de sarcophage, furent également mis au jour. Bien que les restes de trois momies furent mis au jour dans cette tombe, ceux de deux femmes et un homme, ils n'ont pu être identifiés avec certitude. On pense généralement que les momies des femmes seraient celles des Reines Takhat I et Baketouarel (ou Baketwernel ou Baketourel), l'épouse de Ramsès XI. Mais rien ne vient attester que celle de l'homme soit celle d'Amenmes. Les spécialistes pensent qu'il est probable que lorsque Séthi II récupéra le pouvoir il profana la tombe d'Amenmes et que, de ce fait, on ne retrouvera jamais sa momie, d'ailleurs elle ne faisait pas partie de celles retrouvées dans les deux cachettes découvertes en 1881 et 1901.

 


 


 

Décoration du tombeau

Propriétaire : À l'origine commencé pour Sethnakht (1186-1184), mais terminé pour Ramsès III (1184-1153, XXe dynastie)
Découvert : Fouillé durant l'antiquité

KV11
 
   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737-1738 par Richard Pococke, puis par James Bruce en 1769, puis par James Burton et Robert Hay en 1825. Les premières fouilles seront faites par Giovanni Battista Belzoni en 1816 et 1819. Ce tombeau fut dans un premier temps construit pour Sethnakht, mais fut abandonné quand il empiéta sur le tombeau voisin d'Amenmes, (KV10). Les travaux reprirent plus tard pour en faire la sépulture du Pharaon Ramsès III.
 


 

Autre vue des décorations

   Le plan de cette tombe commence par une entrée ouverte suivie de deux couloirs : Un avec deux chambres latérales, l'autre avec huit chambres. Au-delà du deuxième couloir le creusement d'un troisième, sur l'axe du tombeau, a traversé le plafond de la tombe KV10. Le mur fut alors creusé plus loin à l'Ouest, transformant ce couloir en chambre. La suite du couloir a son axe décalé à l'Ouest et a un plancher montant pour éviter de rencontrer une nouvelle fois le tombeau KV10.


 

Le sarcophage - Musée du Louvre

 
   Ce couloir est suivi par une chambre qui est partiellement dégagée. Puis on trouve la salle à colonnes avec une chambre latérale et sa descenderie centrale, qui donne sur un couloir ouvrant sur deux nouvelles chambres carrées et une grande chambre funéraire, avec quatre chambres latérales et trois chambres plus petites au fond.
 
   La tombe au total s'étend sur une longueur d'un peu plus de 188 m. L'entrée, les deux premiers couloirs et la première chambre à l'origine portaient les noms de Sethnakht, mais ils furent modifiés pour mettre ceux de Ramsès III, pour qui le reste du tombeau fut terminé. Il est décoré avec : Les Litanies de Rê, les extraits de l'Amdouat, le Livre des Portes, le rituel de l'ouverture de la bouche, le Livre de la Terre (Chambre funéraire), le Livre des Morts et le Livre de la Vache Sacrée.


 

Momie de Ramsès III

 
   On trouve aussi dans tout le tombeau des décorations montrant le Roi donnant offrandes à diverses déités. Il y a des représentations uniques dans les chambres subsidiaires, décorées de scènes peu communes, outre les deux premiers couloirs traitant des activités telles que : La préparation et la fourniture de nourriture et l'équipement funéraire. La momie de Ramsès III fut retrouvée avec d'autres momies royales dans la cachette de la tombe DB320 de Deir el-Bahari découverte en 1881.

 


 

KV12 Propriétaire : Inconnu
Découvert : Fouillé durant l'antiquité

 
   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737-1738 par Richard Pococke, puis par Giovanni Battista Belzoni en 1817, puis par James Burton en 1825, suivi de John Gardner Wilkinson en 1825-1828. Les premières fouilles seront faites par Ernest Harold Jones en 1908-1909, puis par Howard Carter en 1920-1921. Ce tombeau fut utilisé à l'origine lors de la XVIIIe dynastie, puis pendant la XIXe dynastie et enfin pendant la XXe dynastie. Il a probablement été employé comme sépulture commune pour des membres de la famille royale, un peu comme KV5, mais sur un sur une échelle plus petite. Les bâtisseurs de KV9 en creusant la tombe ont accidentellement débouché dans ce tombeau.
 
   C'est son plan, en particulier ses chambres inférieures, qui suggère qu'il fut prévu pour des enterrements multiples. L'entrée légèrement excentrée s'ouvre sur une chambre avec un pilier simple, puis trois chambres latérales non terminées et un escalier, plutôt qu'un premier long couloir qui est typique des autres tombeaux de la vallée. Cette première chambre est suivie de deux couloirs, séparés par une chambre avec la descenderie. Le couloir s'ouvre sur une salle flanquée de quatre chambres latérales et une dernière chambre au fond. La tombe au total s'étend sur une longueur d'un peu plus de 92,30 m.

 


 

KV13 propriétaire : Le Chancelier Bay (XIXe dynastie), puis Amonherkhepshef et Montouherkhepshef
Découvert : Fouillé durant l'antiquité

 
   Le tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737-1738 par Richard Pococke, puis par James Burton en 1825. Les premières fouilles furent réalisées par Hartwig Altenmüller de 1988 à 1994. La tombe fut construite par Séthi II (1203-1194) comme sépulture pour le Chancelier Bay à son service et qui restera en fonction jusque sous le règne de Siptah / Taousert (1188-1186). Bay, qui d'après James Henry Breasted, est aussi identifié dans le Papyrus Harris Grand comme le Syrien Iarsou (ou Yarsou), va tomber rapidement en disgrâce à la cour et sa dernière apparition publique dans une inscription date de l'an 4 de Siptah. Il fut exécuté lors de la cinquième année du règne du Pharaon, sur ordre du souverain lui-même. La nouvelle de son exécution fut inscrite par les ouvriers de Deir el-Médineh sur un ostracon (IFAO 1254). Cette ostracon fut traduit et publié en 2000 par l'égyptologue Français Pierre Grandet. La note précisait aux ouvriers de cesser tout travaux sur le tombeau (KV13) de Bay de la vallée des Rois, qui avait été jugé comme un traître à l'État.

 
   Le tombeau fut semble t-il plus tard réutilisé pour Amonherkhepshef et Montouherkhepshef, deux fils de Ramsès III (1184-1153, XXe dynastie), pour Amonherkhepshef il y a peut-être confusion avec un fils de Ramsès VI du même nom. L'architecture et la décoration ressemblent étroitement à celle du tombeau de la Reine Taousert (1188-1186, XIXe dynastie, KV14). Il se compose de trois couloirs qui sont suivis de deux chambres, puis de deux autres couloirs flanqués de deux chambres latérales et qui débouchent sur la chambre funéraire. La tombe au total s'étend sur une longueur d'un peu plus de 71,30 m. Le tombeau a subi beaucoup de dommages et tous ses plafonds se sont effondrés. Les murs furent probablement décorés à l'origine avec du plâtre peint. De graves inondations ont détérioré le plâtre et aujourd'hui seulement quelques traces de la décoration demeurent dans certains endroits. Les vestiges de cette décoration représentent le défunt avec des déités et des parties du Livre des Morts. C'est l'un des rares tombeaux non-royaux creusé dans la vallée pendant la XIXe dynastie.

 


 

KV14 Propriétaire : Taousert (1188-1186, XIXe dynastie) et Sethnakht (1186-1184, XXe dynastie)
Découvert : Fouillé durant l'antiquité

 
   Ce tombeau fut cartographié pour la première fois en 1737-1738 par Richard Pococke, puis par James Burton en 1825. Les premières fouilles furent réalisées par le Service des Antiquités en 1893-1895, puis par Hartwig Altenmüller de 1983-1987. Le tombeau fut commandé à l'origine par Séthi II (1203-1194), en l'an 2 de son règne, pour lui et son épouse, la Reine Taousert. La décoration initiale portait les cartouches du Roi, puis, lorsque la Reine régna seule après la mort prématuré de son beau-fils Siptah (ou Mérenptah, 1194-1188), elle les fit remplacer par les siens et voulu achever la tombe pour son propre compte. Mais elle décéda avant sa fin et les travaux se poursuivirent sous son successeur Sethnakht qui usurpa la sépulture et l'agrandit considérablement. La courte entrée ouverte est suivie de trois couloirs descendants décorés de bas-reliefs.

 

   On y trouve des scènes qui montrent la Reine Taousert accompagnant son beau-fils Siptah, celui-ci précédant diverses déités. Il y a aussi des représentations des gardiens des portails du royaume d'Osiris et du Livre des Morts. Les couloirs débouchent sur une chambre suivie par la salle à colonnes avec sa descenderie centrale. Il y a ensuite deux couloirs donnant sur une chambre et une autre salle latérale ouvrant dans le mur gauche (Sud) du couloir. Quelques spécialistes pensent que cette chambre était prévue au départ pour être la chambre funéraire.
 
   La première chambre funéraire est flanquée de deux rangées de quatre piliers. Quatre chambres latérales non terminées sont situées aux quatre coins de la chambre funéraire. Le couloir à l'Ouest a deux chambres latérales, elles représentent le début des travaux de creusement abandonnés pour une deuxième chambre funéraire. Un deuxième couloir mène à la chambre funéraire finale de plus grandes dimensions que la première. Cette salle est également flanquée de deux rangées de quatre piliers. Ses quatre chambres latérales furent complètement creusées, mais non décorées et seulement le mur Est de la chambre funéraire reçut des esquisses préliminaires pour sa décoration.

 

   La tombe s'étend sur une longueur totale d'un peu moins de 158,50 m. Un sarcophage et un couvercle cassés dans l'antiquité sont situés au Nord de la dernière chambre funéraire. Le couvercle est décoré du portrait du Roi flanqué à gauche et à droite d'images d'Isis et de Nephtys. Le tombeau est décoré des scènes : Du Livre des Morts, du rituel de l'ouverture de la bouche, du Livre des Cavernes de celui de la Terre et du Livre des Portes (Chambre funéraire), de l'Amdouat, ainsi que des images du défunt et des déités.
 
   Ce tombeau est un exemple rare dans la vallée des Rois, d'un tombeau de Reine de la période de Ramesside, réutilisés pour l'enterrement d'un Roi. Une momie, trouvée dans la cachette de la tombe KV35, d'Amenhotep II (1428/27-1401), découverte en 1898, connue sous le nom de "Femme inconnue D", a été identifiée par certains chercheurs comme appartenant éventuellement à la Reine Taousert. Cependant le seul élément de preuve que l'on peu retenir pour cette affirmation est la technique qui fut utilisée sur cette femme pour la momification, celle-ci étant identique à celle usitée au cours de la XIXe dynastie, indice bien mince donc pour être affirmatif.

 

Voir quelques photos de la tombe de Taousert et Sethnakht

 

Pour plus de détails sur toutes les tombes de la vallée, des cartes détaillées, des visites virtuelles en 3D avec commentaires (En anglais) : Theban Mapping Project

 

Suite......

 

 

Pour voir correctement les translittérations des noms en Égyptien,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
Copyright © Antikforever.com