Quelques Rois Importants :
Ptolémée  VIII
170 - 116
 

Nous avons besoin de vous

....Retour à la dynastie des Lagides

 

  Sommaire
 

Sa titulature
Son origine
Son règne
Sa famille
Bibliographie

         DATES  de  RÈGNE
      (170–163)  et 
         145–116
P.A.Clayton, A.Eggebrecht, S.Quirke, T.Schneider, D.Sitek

 

Sa titulature
  • HHr~~Hwnw-Hkn.tw-m-anx.f-Hr-nst-it.f~~mar-spw~~Dsr-msxaw.f-Hna-Hpw-anx
  • nbti~~shrw-ib-tAwi
  • bik~~nbw~~wr-pHti~~nb-Hbw-sd-mi-it.f-ptH-tA-Tnn-it-nTrw~~ity-mi-ra
  • iwa-n-nTrwi-prwi~~stp.n-ptH~~iri-mAat-ra~~sxm-anx-(n)-imn
  • ptwlmis~~anx-Dt~~mri-ptH

  •  
    En Grec : PtoleamioV EuergethV  ou  Πτολεμαίος H' Ευεργέτης B' Φύσκων

 

Nom d'Horus Horus Khounouhekentouemânkhefhernesetitef Mêrsepou Djesermesehâouefhenâhepânkh
(Horus le Jeune dont de la vie sur le trône de son père est agréable, Qui réussit et agit,
Qui est éminent de naissance parce qu'il apparaît avec l'Apis vivant)

Hr~~Hwnw-Hkn.tw-m-anx.f-Hr-nst-it.f~~mar-spw~~Dsr-msxaw.f-Hna-Hpw-anx
Nom de Nebty Nebty Seherouibtaoui
(Nebty qui satisfait le cœur des Deux Terres)
nbti~~shrw-ib-tAwi
Nom d'Horus d'or Bik Nebou Ouerpehti Nebhebousedmiitefptahtatjenenitnetjeru Itymirê
(Le Faucon d'or grand par sa vaillance, Le seigneur des années du jubilé
comme Ptah-Tennen, Le père [Roi] comme Rê)

bik~~nbw~~wr-pHti~~nb-Hbw-sd-mi-it.f-ptH-tA-Tnn-it-nTrw~~ity-mi-ra
Nom de Roi Iouâennetjerouyperouy Setepenptah Irmaâtrê Sekhemânkhenamon
(L'héritier des chambres des Dieux [Le fils déclaré des Dieux],Élu de Ptah,
Celui qui fait la justice de Rê, L’image vivante d'Amon)

iwa-n-nTrwi-prwi~~stp.n-ptH~~iri-mAat-ra~~sxm-anx-(n)-imn
Nom de
naissance
Ptolemys Ânkhdjet Mériptah   ou   Physcon
(Ptolémée vivant pour toujours, Aimé de Ptah)  (Gros ventre)
ptwlmis~~anx-Dt mri-ptH

 


 

Ptolémée Apion - British Museum

Son origine

 
   Ptolémée VIII Évergète II Tryphon (ou Tolomeo ou Ptolemys ou Ptolemaios ou Ptolemy ou Physcon  Φύσκων "Le Bienfaiteur, Magnifique") fut co-Roi de 170 à 163 avec son frère Ptolémée VI Philométor, puis devint Roi de Cyrénaïque de 163 à 145, puis redevint Roi d'Égypte de 145 à 116. Il fut le fils de Ptolémée V Épiphane et la Reine Cléopâtre I Syra. Sa date de naissance est inconnue, peut-être en 186 (ou 184 ou 183). Il fut porté sur le trône par les Alexandrins, en 170 lorsque son frère Ptolémée VI fut fait prisonnier par le Roi Séleucide, Antiochos IV Épiphane (175-164). Puis à son retour, début 169, le Sénat Romains pour éviter le conflit, entre les deux frères, installa une corégence en Égypte. Ptolémée VI et Cléopâtre II Philométor Soteira régnèrent à Memphis et Ptolémée VIII à Alexandrie. Cette corégence durera jusqu'en Octobre/Novembre 164 où aura lieu un soulèvement mené par Sérapis-Dionysos, un conseiller de Ptolémée VIII qui le voulait comme seul Roi.
 

Son Règne

 
   En Octobre/Novembre 164, Ptolémée VI fut chassé d'Égypte par son frère et se réfugia à Rome. À l'été 163, le problème fut définitivement réglé entre les deux frères, Ptolémée VI fut rétablit par le Sénat Romain et les Alexandrins comme le Pharaon de toute l'Égypte et Chypre, tandis que Ptolémée VIII obtint la Cyrénaïque constituée en royaume en échange de sa "demi-couronne" Égyptienne. Bien que l'accord dura jusqu'à la mort de Ptolémée VI, Ptolémée VIII ne cessa jamais d'intriguer. Il convint le Sénat d'appuyer ses revendications sur Chypre, mais son frère refusa. Après sa tentative avortée de conquête de l'île en 161, le Sénat envoya des ambassadeurs à la résidence de Ptolémée VI pour négocier mais en vain.
 
   En 156/155 Ptolémée VI essaya de faire assassiner Ptolémée VIII, mais il échoua. Ce dernier se rendit à Rome, en affichant les cicatrices qu'il avait reçues dans la tentative. Malgré l'opposition de Caton l'Ancien (un allié de Ptolémée VI), il reçut le soutien du Sénat et des ressources supplémentaires pour une nouvelle tentative sur Chypre, mais celle-ci échoua également. Ptolémée VIII fut capturé et renvoyé en Cyrénaïque. En 153 il demanda en mariage Cornelia, fille de Scipion l'Africain. Cornelia, refusa d'épouser le Pharaon, préférant se consacrer à l'éducation ses enfants après avoir été veuve de Tiberius Gracchus. Après la mort de Ptolémée VI, en Juillet 145, Cléopâtre II proclama son fils Ptolémée VII Roi. Ptolémée VIII retourna en Égypte et proposa à sa sœur un gouvernement de coalition et il remonta sur le trône d’Égypte. En 144, il épousa Cléopâtre II et la même année il fit assassiner son neveu Ptolémée VII Néos Philopator, héritier légitime du trône. Le sort de son neveu est incertain. Justin (ou Marcus Junianus Justinus, Historien Romain - IIIe s. Av.J.C) rapporte que Ptolémée VIII tua lui-même l'enfant lors des célébrations de son mariage ?. Ptolémée VIII était maintenant seul sur le trône. Un an plus tard, Cléopâtre II, lui donna un fils, Memphites, ainsi nommé Parce que né à Memphis


 

Ptolémée VIII représenté
Bas-relief mural dans le
temple d'Edfou


   En 145 Ptolémée VIII décida de prendre sa revanche sur ceux qui avaient soutenu son frère. Il fit massacrer la jeunesse intellectuelle Alexandrine qui s'était opposé à lui dans le gymnase de la cité. Ces purges comprirent aussi des expulsions de gens comme Aristarque de Samothrace (Qui s'installa à Chypre) et Apollodore d'Athènes. Les auteurs anciens rapportent les expulsions massives de Juifs et d'intellectuels d'Alexandrie, philosophes, philologues, professeurs, musiciens, peintres, médecins etc, qui avaient soutenu Ptolémée VI. Flavius Josèphe (ou Titus Flavius Josephus ou Josèphe ben Mattathias, Historien Juif de langue Grecque, 37-v.100 ap.J.C) mentionne un massacre des Juifs écrasés par des éléphants de guerre. Polybe (Général, homme d'État, historien et théoricien politique, v.205-126) indique que presque toute la population Grecque fut chassés de la ville. Il est toutefois possible que certains de ces comptes furent exagérés.
 
   En 142, il épousa sa nièce et belle-fille Cléopâtre III Évergète, fille de Ptolémée VI et de son épouse. La coexistence de deux Reines légitimes, amena inévitablement un conflit sévère dans la famille royale qui allait durer dix ans et déboucher sur une guerre civile. En 132 Ptolémée VIII eut à faire face à un soulèvement de la Thébaïde, menée par Harsiesi (ou Harsiese Saousir), qui prit son indépendance. Il aurait pris le pouvoir entre le 25 Juillet et le 15 Octobre 131 (Mais la majorité des égyptologues disent 132). Cette rébellion de la région de Thèbes fut matée par Ptolémée VIII et Harsiesi fut expulsé du pays le 10 Novembre 131. Celui-ci quitta Thèbes, mais contrairement à ce qui était prévu ne quitta pas le pays. Il aurait vécu à El-Hibe en Égypte centrale où il subit une autre défaite et fut tué le 16 Septembre 130.
 
   En Janvier 132 (ou 130), les citoyens d'Alexandrie se révoltèrent et brûlèrent le palais royal. Cléopâtre II prit alors le pouvoir dans la ville et déclara son fils Memphites Roi. Ptolémée VIII et Cléopâtre III furent obligés de fuir à Chypre. Ptolémée VIII, Roi cruel, fit capturer son propre fils et le mit à mort puis il envoya son corps coupé en morceau à sa mère. En 129, Le Pharaon réussit à reconquérir tout le pays à l’exception d'Alexandrie dont le peuple, mais surtout les intellectuels et les savants, restaient fidèles à Cléopâtre II. La guerre civile qui opposa la ville d'Alexandrie de la Reine contre le reste du pays, soutenu par Ptolémée VIII, fut terrible. Cléopâtre II ne bénéficiait bien sur pas d'un appui sur toute l'Égypte et son règne ne reposait que les Grecs et les Juifs. En 126, Ptolémée VIII finit par prendre la ville, mais Cléopâtre II réussit, avec l'aide de sympathisants, à fuir en Syrie auprès de son beau-fils le Roi Démétrios II Nikatôr (145-138 et 129-125), en emportant le trésor royal. Le Pharaon affronta les Séleucides à Damas la même année et l’emporta.


 

Tétradrachme de Ptolémée VIII


   En 123, Cléopâtre II se réconcilia avec Ptolémée VIII et sa fille et rentra d’exil. Une deuxième corégence débuta alors avec son époux qui dura jusqu'à la mort de Ptolémée VIII. Pensant que le pardon entraînerait la paix, Ptolémée VIII promulgua un décret d’amnistie en 118. L’Empire Lagide perdit pour toujours son unité, il ne se résuma plus qu’à l'Égypte, la Cyrénaïque, Chypre et la Basse Nubie. Ptolémée VIII Évergètes appelé avec mépris par les Alexandrins : Physcon (Φύσκων "Gros ventre") mourut le 28 Juin 116 après cinquante-quatre ans de règne assez décousu. Il laissa derrière lui une énième crise de succession, qui enfonça encore plus le pays. Après sa mort Cléopâtre II devint Régente avec sa fille Cléopâtre III pour un peu plus d'un an puisqu'elle mourut à son tour le 6 Avril 115. Cléopâtre III reprit alors le trône avec ses fils. Il fut incorporé dans le culte dynastique avec Cléopâtre II en 145.

 

Sa famille

 

 

   Ptolémée VIII eut quatre épouses attestées :
 
Cléopâtre II Philométor Soteira Évergète (En Grec : Κλεοπάτρα Β Φιλομήτωρ Ευεργέτη Σώτειρας "Fille aimant sa mère, la Bienfaitrice" ou Cléopâtre Netjeret Meret Mout  qlwptrt nTrt mr(t) mwt) "La Déesse Cléopâtre qui est aimée de Mout"), sa sœur qu'il épousa en 144. Elle naquit en 187 (ou 185 ou 181 ?). Elle lui donna un fils :


 

Cléopâtre II - Musée
Gréco-romain d'Alexandrie

 Ptolémée Memphites (En Grec : PtolemaioV o MemfithV), qui naquit mi 143, il fut déclaré le Prince héritier de la couronne en Septembre 142, il fut assassiné par son père en Janvier 132 (D'autres avis de spécialistes donnent entre les mois de Mars et Septembre 130).

 
Cléopâtre III Évergète Philométor Soteira (En Grec : Kleopatra EuergethV Filomhtor Soteira "La Bienfaitrice, aimant sa mère"), sa nièce qu'il épousa en 142. Sa date de naissance est inconnue, mais peut être estimée entre 160 et 155, certains spécialistes avancent 161 ?. Elle lui donna cinq enfants :
  Trois filles :

Cléopâtre Tryphaena (En Grec : Κλεοπάτρα ou Κλεοπάτρα  Τρύφαινα "La Magnifique") qui naquit en 141 ou début 140 et qui épousa le Roi Séleucide, Antiochos VIII Gryphos (125-96).
Cléopâtre IV (En Grec : Κλεοπάτρα) qui naquit en 138 (ou selon d'autres sources 135, on trouve aussi 140) et qui épousa son frère Ptolémée IX Sôter, puis en 114 le Roi Séleucide, Antiochos IX Cyzique Philopator (114-95) qu’elle aida à prendre le pouvoir.
Cléopâtre V Sélène I ( En Grec : η Κλεοπάτρα Σελήνη "La lune") qui naquit en 135 (Ou entre 135 et 130 la date est incertaine) et qui épousa ses deux frères (Ci-dessous, sources incertaines pour Ptolémée X Alexandre I Philométor) et les Rois Séleucides : Antiochos VIII Gryphos  en 103/102, Antiochos IX Cyzique Philopator en 96 et enfin Antiochos X Eusèbe (95-83) en 95.

  Deux fils :

Ptolémée IX Sôter II (En Grec : PtolemaioV {Filomhtwr} Swthr Lathiros ou Ptolemys Ânkhdjet Mériptah ptwlmis~~anx-Dt~~mri-ptH) "Ptolémée vivant pour toujours, Aimé de Ptah" qui naquit en 143/142 (On trouve aussi 140/139). Il fut Roi de 116/5 à 107 et de 88 à 81.
Ptolémée X Alexandre I Philométor (En Grec : PtolemaioV AlexandroV Filomhtwr ou Ptolemys Djednef Aleksandros Ânkhdjet Mériptah ptwlmis~~Dd n.f~~alksntrs~~anx--Dt~~mri-ptH) "Ptolémée s'est appelé Alexandre, Vivant pour toujours, Aimé De Ptah". Sa date de naissance est inconnue mais fut probablement entre 140 et 139. Il fut Roi de 107 à 88.

 
• Eirenè (ou Eyrène, en Grec : Eirhnh), qu'il épousa dans les débuts de son accession au trône. Mais on ne connaît rien de ses antécédents et aucun enfant n'est connu de cette liaison.
 
• Ithaca (En Grec : Iqaka), qui lui est quelques fois attribuée et qui ne fut sûrement qu'une concubine. Cette liaison se situe probablement autour des années 128/127. Elle n'est pas connue autrement.
 
  Ptolémée VIII eut deux autres enfants, mais on ne sait pas aujourd'hui qui en sont les mères :

Un fils, Ptolémée Apion ("Le Maigre", en Grec : PtolemaioV o Apiwn), dont la date de naissance est inconnue et qui fut Roi de Cyrène de vers 116 à 96. Il mourut sans héritiers, laissant Cyrène aux Romains par testament.
Une fille, Bérénice (En Grec : Berenikh), qui naquit vers 140, qui épousa en 122, Psherenptah II, Grand Prêtre de Ptah à Memphis, de qui elle eut un fils, Pedoubast III qui reprit la charge de son père à Memphis. On ne connaît pas la date de sa mort.

 

Bibliographie

 
   Pour d'autres détails sur le Roi voir les ouvrages de :
 
Auguste Bouché-Leclercq : 
- Histoire des Lagides, 1, les cinq premiers Ptolémée, Culture et civilisation, Bruxelles, 1903 - Culture et Civilisation, Bruxelles, 1963.
- Histoire des Lagides, 3, Les Institutions de l'Egypte ptolémaïque, 1ère Partie, Ernest Leroux, Paris, 1906 - Culture et Civilisation, Bruxelles, 1963 - Scientia-Verlag, Aalen, 1978.
Pierre Cabanes :
- Le monde de la mort d'Alexandre à la paix hellénistique d'Apamée, Seuil, Paris, 1995. 
Aidan Marc Dodson et Dyan Hilton :
- The complete royal families of ancient Egypt, Thames and Hudson, London, Septembre 2004 et Février 2010. 
Werner Huß :
- Ägypten in hellenistischer Zeit 332-30 v. Chr, C. H. Beck, München, 2001.
Peter Nadig :
- Zwischen König und Karikatur : Das Bild Ptolemaios VIII, Spannungsfeld der Überlieferung, Beck, München, 2007.
Christophe Thiers :
- La stèle de Ptolémée VIII Evergète II à Héracléion, Oxford Centre for Maritime Archaeology, Oxford, Avril 2008-2009.
Joyce Anne Tyldesley, Aude Gros de Beler et Pierre Girard :
- Chronique des Reines d'Égypte, Des origines à la mort de Cléopâtre, Collection : Essais Sciences, Actes Sud, Juillet 2008.
Jürgen Von Beckerath :
- Chronologic des pharaonischen Ägypten : Die zeitbestimmung der ägyptischen geschichte von der vorzeit bis 332v. Chr., Münchener Universitaätsschriften, MÄS 46, Philipp von Zabern, Mainz, Janvier 1997.
Édouard Will :
- Histoire du monde hellénistique Politique 323-30 av. J.-C., Seuil, Paris, 2003. 

 

....Retour à la dynastie des Lagides

 

 

Pour voir correctement les traductions des noms en Grec ancien,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
Copyright © Antikforever.com
Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.